Giorgio Chiellini

(Juventus, 5)
...

(Juventus, 5)Est devenu un des points fixes d'une Juve qui a aligné neuf succès d'affilée. Donne l'impression d'avoir toujours plus confiance en ses moyens techniques.(Liverpool, 3)Gerrard se charge de l'animation offensive et l'Espagnol de bloquer les envois adverses. Avant dans l'ombre de van der Sar (MU) et de Cech (Chelsea), il s'est hissé à leur hauteur. (Barcelone, 4)En plus d'inscrire beaucoup de buts, Barcelone en encaisse très peu. Il le doit notamment à la présence défensive de son incontournable capitaine de 30 ans.(Inter, 6)Le Brésilien a parfois commis quelques erreurs défensives en début de rencontre mais a largement pallié cette carence : il a marqué et fait marquer.(Barcelone, 5)Après un début de saison difficile, le Français redevient le joueur que l'on avait connu à Arsenal : tranchant, facilement décisif et aimant donner le tournis aux défenseurs.(Liverpool, 7)Mû par le désir d'aller chercher ce titre qui lui manque tant, il a mobilisé toute son équipe en vue de cet objectif. Pour le moment, il se charge de tout. Même des bagarres !(Barcelone, 6)Métronome dans l'entrejeu du Barça, il atteint sa plénitude à quasi 29 ans (fin janvier). Présent en récupération et construction, il permet à ses équipiers de mieux s'exprimer. (Barcelone, 7)Abonné à cette rubrique car souvent décisif durant le premier tour, il continue sur sa lancée en 2009. La semaine dernière, il a scellé à lui seul le sort de l'Atletico en Coupe.(Inter, 7)Il a déclaré qu'il voulait battre tous ses records : il a pris part aux 17 rencontres de championnat et est bien placé pour décrocher son premier titre de meilleur buteur.(Manchester Utd, 4)L'attaquant anglais est le seul à tourner à plein régime dans l'effectif mancunien. Son engagement et sa classe ont offert à MU la Coupe du Monde des Clubs. (Juventus, 4)A galopé sans cesse à bride abattue : toutes ses prestations ont été marquées par un véritable esprit collectif et la recherche des combinaisons. A aussi planté quelques buts.