Chaque mois, les rédactions d'ESM (European Sports Magazines) - Voetbal International (Pays-Bas), Der Kicker (Allemagne), Don Balon (Espagne), Fanatik (Turquie) La Gazzetta dello Sport (Italie), A Bola (Portugal), World Soccer (Angleterre), Sport Express (Russie), et Sport-Foot Magazine - composent leur équipe européenne. Voici la composition idéale pour le mois de décembre 2006 avec le nombre de votes obtenus par chaque joueur.
...

Chaque mois, les rédactions d'ESM (European Sports Magazines) - Voetbal International (Pays-Bas), Der Kicker (Allemagne), Don Balon (Espagne), Fanatik (Turquie) La Gazzetta dello Sport (Italie), A Bola (Portugal), World Soccer (Angleterre), Sport Express (Russie), et Sport-Foot Magazine - composent leur équipe européenne. Voici la composition idéale pour le mois de décembre 2006 avec le nombre de votes obtenus par chaque joueur.LYON, 2 On souligne souvent l'animation offensive de Lyon mais il convient de mettre en exergue la qualité du mur défensif, constitué d'un récupérateur (Toulalan), de défenseurs et d'un gardien de classe. N'a que deux ou trois arrêts par match à effectuer mais il le fait bien. LYON, 5 Le verrou des quintuples champions de France. Il exploite sa taille et son gabarit sur les phases arrêtées. Quand le gardien adverse parvient à détourner les coups francs de Juninho, il surgit pour parachever le travail, comme contre le PSG. ROME, 4 S'il rate la transformation de penalties, il n'en marque pas moins des goals décisifs sur des actions que seuls les grands champions réussissent. Avec 137 buts à son actif, il est le deuxième buteur en activité du Calcio, à un point d'Enrico Chiesa.SÉVILLE, 5 L'arrière droit est l'un des poumons du club andalou. Il ne cesse d'arpenter son couloir, aussi à l'aise dans l'art de porter le danger dans le camp adverse que de défendre. Si Séville a bouclé 2006 en tête du classement, il n'y est pas étranger.Chelsea, 5 Le Ghanéen est devenu un pilier du système Mourinho. Sa frappe sèche lui permet également de débloquer une rencontre comme contre Arsenal et il peut également dépanner au poste d'arrière droit (à Wigan)SÉVILLE, 6 L'attaquant franco-malien n'en finit plus de faire parler la poudre. Véritable révélation, il a encore inscrit deux buts lors du dernier match de l'année 2006, qui a vu la victoire 4-0 du FC Séville face au Deportivo. Total : 13 réalisations.INTER, 6 Si 16 ans après son dernier titre honorifique, l'Inter est redevenue cham- pionne d'hiver, elle le doit aussi à la saison exceptionnelle que dispute l'arrière. Il a déjà marqué 4 buts alors qu'il n'en avait totalisé 7 lors de ses cinq précédentes saisons.LYON, 6 La plaque tournante mais aussi un élément capable de faire basculer une rencon- tre, sur coup franc. Il est le meilleur joueur du monde à cet exercice. Aux entraînements, il cadre 11 tentatives sur 15. Et sur les 11 cadrées, 9 vont au fond. CHELSEA, 7 Si Chelsea est encore dans la course au titre, il le doit au jusqu'au-boutisme de ses joueurs et à la classe de l'Ivoirien. Il a inscrit 5 buts en championnat durant le mois et a placé un magistral coup franc en Coupe de la Ligue.W. BRÊME, 4 Son coup franc victorieux à 4 minutes du terme contre Wolfsburg (2-1) a offert le titre de champion d'hiver à son équipe. Mais là ne se trouve pas le seul mérite du défenseur brésilien : contre Francfort, il a réussi un hat-trick.BARCELONE, 7 Si Barcelone est toujours en lice en Ligue des Champions, il le doit en grande partie à son artiste brésilien, qui a retrouvé la forme. Son coup franc face au Werder Brême a mis l'équipe sur orbite. Il côtoie aussi les meilleurs buteurs de la Liga.