Jamie Carragher

(Liverpool, 5)
...

(Liverpool, 5) Ses partenaires en défense centrale changent (Skrtel, Agger, Hyypia) mais il reste fidèle au poste. Liverpool flanche parfois offensivement mais rarement défensivement. (Leverkusen, 3) Incontournable en championnat, il s'est montré à la hauteur de sa réputation en équipe d'Allemagne grâce à de superbes parades en première mi-temps contre la Russie.(Inter, 3) Il n'a pas toujours été époustouflant mais l'arrière droit est devenu un joueur fondamental de son équipe. Il multiplie les montées qu'il ponctue de centres très précis. (Hull City, 4) La star de l'équipe surprise anglaise. A 28 ans, après Barcelone, Benfica et Manchester City, le Brésilien éclabousse Hull City de sa classe (5 goals en 9 rencontres).(Naples, 4) Il a parfois éprouvé du mal à entrer dans le match mais quand il trouve la bonne carburation, il sème la panique et ses tirs bien cadrés embarrassent les gardiens.(Chelsea, 5) Capitaine emblématique, il était sous Mourinho le symbole d'une organisation défensive parfaite. Il l'est resté sous Scolari, dont le système est pourtant plus offensif. (Manchester United, 5) On le disait plus préoccupé de sa calvitie naissante que de son jeu. Il s'est rasé la tête et a empilé 8 buts en 6 rencontres. (Barcelone, 4) Meilleur joueur de l'Euro, il continue avec un FC Barcelone qui carbure au super. En équipe nationale, il est la plaque tournante grâce à sa distribution du jeu rationnelle.(Barcelone, 7) Faute d'avoir trouvé un club qui réponde à ses exigences, il est resté et a su convaincre Guardiola. Le Camerounais est, fin octobre, le Pichichi de la Liga. (Valence, 5) Très sollicité durant l'entre-saison, il a vu Valence refuser de le laisser partir. Le club s'en réjouit : son attaquant marque comme il respire et a propulsé son équipe en tête.(Hoffenheim, 5) Meilleur buteur de Bundesliga, il est un des joueurs les plus demandés du championnat (contrat jusqu'en 2010). Son nouveau surnom : le Zlatan Ibrahimovic bosniaque.