Walter Samuel

Inter, 3
...

Inter, 3 On l'a surnommé le Mur. L'Argentin contrôle bien ses adversaires directs et les oblige à reculer dans le jeu, les éloignant le plus possible du grand rectangle. Impeccable à la relance, il commet encore trop de fautes.Real Madrid, 4 Il a démontré, tout au long du mois dernier, qu'il était l'un des meilleurs gardiens du monde. Par des réflexes étonnants, il a sauvé le Real à plus d'une reprise. A 26 ans, il atteint la pleine maturité.Real Madrid, 5 Le jeune défenseur (21 ans) ne se contente pas d'accomplir sa tâche défensive. Il monte régulièrement sur phase arrêtée et, par ses buts, contribue à faire sauter le verrou mis en place par l'adversaire.Arsenal, 3 On souligne souvent la fluidité et la technique de l'attaque des Gunners mais la défense articulée autour de l'Ivoirien tient le coup avec brio. Il a fait oublier Sol Campbell, ce qui n'est pas peu dire. Manchester United, 4 L'international anglais est revenu à son meilleur niveau et ce n'est pas un hasard si, ces dernières semaines, Manchester doit plus son retour au premier plan à sa défense qu'à son attaque. Arsenal, 3 Lors du choc face à Manchester, le Bélarusse a tenu le match à lui tout seul. Après une saison d'adaptation à l'Angleterre (il arrivait de Stuttgart), il éclate. AS Rome, 4 Infatigable et efficace, il a porté son équipe à bouts de bras. Il protège constamment sa défense et a fait en sorte qu'il n'y ait pas trop d'espace entre les lignes. A 24 ans, il évolue avec le sang-froid d'un vétéran.Arsenal, 9 On avait souligné sa technique mais on lui reprochait son manque de régularité et de réalisme. Désormais, à 20 ans, il preste à tous les matches et il marque souvent. Comme lors du choc face à Manchester. Barcelone, 6 Un surdoué. La Puce a aujourd'hui tout d'un grand. Sur son flanc droit, il éclaire le jeu du FC Barcelone, donnant le tournis à son adversaire direct, délivrant des assists et marquant, à l'occasion, l'un ou l'autre butLyon, 6 Alain Perrin a changé de tactique, opté pour un 4-4-2 et l'a déplacé de l'aile vers le centre de l'attaque. A bientôt 20 ans, il trône en tête du classement des buteurs de la Ligue 1. Heerenveen, 4 Le Brésilien a oublié ses départs ratés à l'AZ et à Manchester City. Il a retrouvé son rythme de croisière et a même enfilé 7 buts à Heracles Almelo.