Daniel Alves

(Barcelone)
...

(Barcelone) A continué d'apporter ses montées le long de son flanc droit assortis de centres précis. Ce qui fait dire à beaucoup qu'il est le meilleur latéral du monde.(Manchester Utd) A 38 ans, le Néerlandais a réalisé la meilleure saison d'une carrière déjà bien remplie. Avec comme point d'orgue ce record de 1.311 minutes d'invincibilité. (Inter) Brillant jusqu'à un mois du terme (élongation), il a été déclaré irremplaçable par son président. Mais, après une telle saison, il ne manque pas d'offres (Real Madrid ?).(Chelsea) Si Hiddink avait commencé la saison, il se serait hissé au niveau des Ferdinand ou Vidic. Mais il s'est perdu dans le schéma trop offensif de Scolari. (Manchester Utd) Si Giggs n'avait pas été récompensé pour sa carrière, il aurait raflé le prix de joueur de la saison. A prouvé qu'il pouvait s'ériger en leader lorsque Ferdinand s'est blessé. (Liverpool) Le capitaine a transcendé son équipe tout au long de la saison, lui permettant, pour la première fois depuis plus de 15 ans de jouer le titre jusqu'au bout. (Barcelone) A constamment contrôlé le jeu, récupéré des ballons et les a distribués à ses partenaires qui se sont régalés. Il ne faut pas être grand pour être un super joueur....(Barcelone) Sans doute le meilleur : il excelle comme passeur et buteur. Capable de forcer la décision par une seule accélération. Des dribbles déroutants et 23 buts en Liga. (VfL Wolfsburg) Un des artisans du succès de Wolfsburg. Avec 28 buts, il égale le total d'Ailton, l'ex-buteur du Werder qui lui avait promis une vache ou un cheval s'il battait son record.(Hoffenheim) A la trêve, il avait déjà inscrit 18 buts. Après sa déchirure aux ligaments croisés, en stage hivernal à La Manga, son club a fait du surplace. (Barcelone) Avec 30 buts en Liga, il a largement battu son record personnel qui était de 26 buts. L'élément le plus concret du trio d'attaque magique du Barça.