Drôle d'affaire que celle du " transfert raté " de MboMpenza vers le Standard, lors du dernier jour du mercato. Certains points nous échappent. Et les interrogations demeurent nombreuses.
...

Drôle d'affaire que celle du " transfert raté " de MboMpenza vers le Standard, lors du dernier jour du mercato. Certains points nous échappent. Et les interrogations demeurent nombreuses. Mbo Mpenza a-t-il, oui ou non, téléphoné lui-même à LucianoD'Onofrio ? Jean- PierreDetremmerie et les dirigeants du Standard prétendent que oui. Me LaurentDenis, le conseil du joueur, prétend que non. Et, quand bien même il l'aurait fait, était-ce pour solliciter son passage vers le club de Sclessin, pour lui demander de sonder le marché étranger ou... par simple amitié ? Pourquoi Mbo Mpenza aurait-il voulu partir immédiatement au Standard, alors qu'il sait très bien qu'en principe, un contrat l'attendra en juin à Anderlecht ? Mbo Mpenza a-t-il voulu quitter Mouscron ou est-ce plutôt Jean-Pierre Detremmerie qui souhaitait le vendre ? Et, dans ce dernier cas, cela signifie-t-il que les caisses du Canonnier sont vides (éventuellement parce qu'il a fallu payer plus de primes de victoires que prévu lors du premier tour), au point qu'une rentrée d'argent immédiate était nécessaire ? Pourquoi le président des Hurlus aurait-il subitement accepté un prix de transfert inférieur (de surcroît à l'égard du Standard ; un club envers lequel il est généralement peu enclin à faire des concessions), alors qu'il s'était montré inflexible envers Anderlecht et Bruges ? Est-ce, au contraire, le Standard qui a voulu jouer le coup de manière rusée, en laissant croire à Anderlecht et à Bruges qu'ils pouvaient surenchérir à l'aise, pour finalement mettre le grappin en douce sur Mbo Mpenza à la dernière minute ? Les Liégeois ont-ils tenté une man£uvre de déstabilisation envers un club qui se profile comme un dangereux rival dans la lutte pour la deuxième place ? Et le principal intéressé, qu'en pense-t-il ? " Je ne ferai aucun commentaire pour l'instant, car je ne veux blesser personne ", affirme Mbo Mpenza. " Je vous demande simplement de réfléchir. Selon certains journaux, j'aurais téléphoné au Standard pour solliciter mon passage en bord de Meuse. Puis, lorsque les deux clubs avaient abouti à un accord, j'aurais refusé. Où est la logique, làdedans ? Un jour, la vérité sortira. Je suis droit dans mes bottes. J'ai toujours déclaré que je souhaitais quitter le Canonnier pour enrichir mon palmarès et rejouer au top. Mais je suis toujours sous contrat avec Mouscron pour deux ans et demi, et avant juin 2006, personne ne me dira quand je dois partir, ni où je dois aller. J'ai le droit de choisir moi-même, après mûre réflexion ". (D. Devos) D.Devos