En mai, Charles Michel a décerné au communitymanager gantois Wim Beelaert le prix de la Pro League et le Prix d'Or, le trophée récompensant le meilleur travail belge en 2018. La semaine passée, le community projet de Gand - en fait une collaboration entre privé et public, liant le club, la ville et son CPAS ainsi que les supporters -, a reçu une récompense européenne.
...

En mai, Charles Michel a décerné au communitymanager gantois Wim Beelaert le prix de la Pro League et le Prix d'Or, le trophée récompensant le meilleur travail belge en 2018. La semaine passée, le community projet de Gand - en fait une collaboration entre privé et public, liant le club, la ville et son CPAS ainsi que les supporters -, a reçu une récompense européenne. Beelart et le directeur de la communication Patrick Lips étaient présents en Croatie, aux côtés du président de la Juventus, Andrea Agnelli. L'Italien a en effet remis le prix du meilleur Community et CSR projet (CSR= corporate social responsability) au nom de l'European Club Association (ECA), le groupe des grands clubs européens. La manière dont la Fondation de La Gantoise a rendu vie au quartier populaire de Nieuw Gent-Steenakker, proche de la Ghelamco Arena, lui a valu beaucoup de louanges. " C'est un des hauts faits de ma carrière de 27 ans au club ", a déclaré Lips. " Surtout quand j'entends quelqu'un comme Florentino Perez, le président du Real, se dire impressionné par sa croissance. Il y a dix ans, à la naissance de l'ECA, le travail communautaire n'en était qu'à ses débuts. Maintenant, nous sommes sur la plus haute marche du podium, devant des noms comme Chelsea, Arsenal, le Real Madrid et le PSV. C'est fantastique. Le mérite en revient à Wim Beelaert et à son équipe. C'est lui qui a transformé cette initiative en machine bien huilée, avec cinq collaborateurs et deux aides indépendants. L'intégration du quartier et les différentes initiatives mises sur pied, comme la maison de quartier Bij Pino, ont insufflé une dynamique nouvelle à l'ensemble. Au total, il y a une quarantaine de projets. Avant, la Fondation était un fait divers mais elle est devenue un pilier important de notre club. Au début, on parlait de 500 euros alors que désormais, c'est vite 500.000 euros. L'ancrage du club dans la ville est devenu très fort. Nous voulons rendre quelque chose à la société. "