La remise du match contre le NEC Nimègue et la carte rouge rapide reçue par le Club Bruges dans la Coppa Sterchele ont privé le Germinal Beerschot de baromètre valable pendant sa campagne de préparation. Aimé Anthuenis ne peut estimer la force réelle de son équipe. L'entraîneur a cependant un avantage : les principaux transferts ont été réalisés l'hiver dernier ( BartGoor, IvanLeko, Wim De Decker).
...

La remise du match contre le NEC Nimègue et la carte rouge rapide reçue par le Club Bruges dans la Coppa Sterchele ont privé le Germinal Beerschot de baromètre valable pendant sa campagne de préparation. Aimé Anthuenis ne peut estimer la force réelle de son équipe. L'entraîneur a cependant un avantage : les principaux transferts ont été réalisés l'hiver dernier ( BartGoor, IvanLeko, Wim De Decker). Silvio Proto est retourné à Anderlecht, obligeant le Germinal Beerschot à chercher un nouveau gardien : l'international macédonien Tomislav Pacovski. Il a fait ses preuves dans le match contre le Club. Ses doublures, Kristof Maes (21 ans) et Thomas Kaminski (16 ans) constituent des solutions d'avenir. Trois des quatre postes devant Pacovski sont attribués : les frères Martijn et PieterjanMonteyne occupent les flancs tandis que le capitaine KurtVan Dooren dirige la défense. Qui prendra place à ses côtés au c£ur de la dernière ligne ? La saison passée, DidierDheedene et IgorMitreski s'y sont succédé avec succès mais ils ont quitté le Kiel. Ce n'est pas un secret : Anthuenis veut à tout prix un défenseur central supplémentaire. Entre-temps, JusticeWamfor, un médian, est tout à fait satisfaisant à ce poste. MarkDe Man ou Djordje Svetlicic peuvent s'en tirer également mais ils sont trop fragiles. Anthuenis a l'embarras du choix dans l'entrejeu. En principe, il procède en 4-4-2 avec des médians latéraux placés un rien plus haut que les axiaux. Leko prend place au centre à côté de De Decker car le Croate gère mieux les longs ballons. Sur les flancs, Goor et le buteur FarisHaroun, devraient être titulaires. Une différence : Goor colle à sa ligne tandis qu'Haroun préfère converger vers l'axe avant de se présenter devant le but. Il laisse ainsi des espaces à Martijn Monteyne sur le flanc droit. S'il le faut, l'équipe peut évoluer en 4-2-3-1 ou en 4-3-3, avec DanielCruz. Dans cette configuration, TosinDosunmu, qu'Anthuenis considère comme un ailier, a sa chance à gauche ou à droite. Reste à voir combien de minutes de jeu recevront les jeunes talents MatsRits, MaximGeurden (ex-Genk) et RoyMauro. Osei Gyan King risque en tout cas de payer l'addition. Sherjill MacDonald, un nouveau, devrait former un fameux duo d'attaque avec SanharibMalki. Alliée au jusqu'au-boutisme de ce dernier, la vitesse de MacDonald devrait poser des problèmes à beaucoup de défenseurs. En plus, dans le passé, les deux attaquants ont démontré qu'ils ont le sens du but. Cette efficacité devrait permettre au Germinal Beerschot d'emporter les matches qu'il subit. Les alternatives n'en sont pas vraiment puisque HenriMunyaneza et PaulKpaka peuvent partir. MathieuCornet (18 ans), transféré du Standard, est encore trop vert, de même que le nouveau Congolais Bavon Tshibuabua (18 ans). Un avant supplémentaire ne serait donc pas superflu, de préférence un attaquant doté d'un bon jeu de tête car cet atout fait défaut dans le compartiment offensif. Le Germinal Beerschot possède une équipe expérimentée et rôdée, qui peut frapper à tout moment. Le seul problème d'Anthuenis, comme il le dit lui-même, est qu'il dispose de trop de joueurs qui veulent être constamment en contact avec le ballon et de trop peu de récupérateurs. Dans la transition offensive, la vitesse de MacDonald et les infiltrations de Haroun seront superbes mais en perte de balle, l'équipe ne semble pas encore en mesure de défendre en bloc.par matthias stockmans