En gagnant au PSG, l'OM a prouvé qu'il restait dans la course pour le titre. Et toute la Canebière se prend à rêver d'un sacre qui échappe au club depuis 15 ans. Mais l'OM chasse également un autre trophée : la Coupe de l'UEFA. Après avoir sorti l'Ajax, les Phocéens, contrairement aux autres équipes françaises qui ne prennent pas cette compétition au sérieux, comptent jouer leur chance à fond. " On se rapproche du rêve qu'on peut réaliser ", a déclaré un Eric Gerets qui fait l'unanimité et est en train de succéder à Raymond Goethals dans le c£ur des Marseillais. Tout le monde loue sa rigueur, sa proximité avec les joueurs et son inflexibilité face à certains faits. La presse française a souligné avec enthousiasm...

En gagnant au PSG, l'OM a prouvé qu'il restait dans la course pour le titre. Et toute la Canebière se prend à rêver d'un sacre qui échappe au club depuis 15 ans. Mais l'OM chasse également un autre trophée : la Coupe de l'UEFA. Après avoir sorti l'Ajax, les Phocéens, contrairement aux autres équipes françaises qui ne prennent pas cette compétition au sérieux, comptent jouer leur chance à fond. " On se rapproche du rêve qu'on peut réaliser ", a déclaré un Eric Gerets qui fait l'unanimité et est en train de succéder à Raymond Goethals dans le c£ur des Marseillais. Tout le monde loue sa rigueur, sa proximité avec les joueurs et son inflexibilité face à certains faits. La presse française a souligné avec enthousiasme sa sortie médiatique dans laquelle il affirmait que les joueurs français n'avaient pas de mentalité de vainqueurs. Désormais, quand Gerets parle, tout le monde applaudit. Contre le PSG, les observateurs ont reconnu la justesse des choix de l'ancien joueur du Standard et du PSV, qui n'avait pas hésité à laisser sur le banc le rebelle Hatem Ben Arfa et Mamadou Niang, l'attaquant vedette revient de blessure et n'a pas encore retrouvé toutes ses sensations. Pour l'occasion, il avait titularisé Boudewijn Zenden qui a éclaboussé la rencontre de ses qualités. Ce qui a fait dire à Gerets : " J'imaginais déjà les commentaires au sujet de la titularisation de Zenden si on avait perdu... ". Mais Gerets a remporté son pari, comme d'habitude depuis la reprise puisque tous ses choix (la confiance accordée à Mathieu Valbuena, la titularisation de Zenden ou l'achat de Brandao) s'avèrent gagnants. Depuis le début de l'année, l'OM tourne bien. Marseille est l'équipe qui a pris le plus de points en 2009 et a réussi à retourner certaines situations délicates, notamment en coupe d'Europe à Twente (0-1 au retour après avoir perdu 0-1 au Vélodrome) ou à l'Ajax. La défense est intraitable, malgré les réajustements constants, et Steve Mandanda, un peu en manque de confiance chez les Bleus, a remis les pendules à l'heure en restant invaincu 559 minutes en Ligue 1. Reste le refrain connu de l'inconstance. Marseille s'enflamme vite, est capable d'exploits mais peut se ramasser contre les petites équipes (récemment 0-0 contre Le Mans et Valenciennes). " L'équipe n'est pas assez solide mentalement pour maintenir un bon niveau de jeu toute l'année ", expliquait Lorik Cana. PABLO CORREA, l'entraîneur de Nancy, a présenté sa démission au président Jacques Rousselot mais ce dernier l'a rejetée. FRANCK DUMAS, l'entraîneur de Caen, garde également la confiance de son président, Jean-François Fortin, malgré la dégringolade du club, aujourd'hui relégable. ANDRE-PIERRE GIGNAC, attaquant de Toulouse et meilleur buteur de Ligue 1, a été convoqué chez les Bleus pour la première fois pour la double rencontre face à la Lituanie. Il a été préféré à Guillaume Hoarau. " Il travaille plus sur la largeur alors que le Parisien travaille davantage dans la hauteur ", a affirmé Raymond Domenech. En méforme, Patrick Vieira a été écarté. Rappel également du défenseur de Lille, Adil Rami. JONATHAN LACOURT, médian de Valenciennes, a été sèchement tacklé par le Rennais Kader Mangane. Résultat : double fracture du tibia. LE HAVRE ne se fait plus d'illusions et prépare sa prochaine saison en Ligue 2 autour des jeunes Johny Placide (21 ans) et Amadou Alassane (25 ans) jugés intransférables. GRENOBLE (qui a éliminé Monaco 2-0), Toulouse (victorieux de Lille aux tirs au but), Rennes (qui a battu Rodez 2-0) et Guingamp (qui a sorti Sedan 1-3) sont qualifiés pour les demi-finales de Coupe. ROLAND LAMAH (Le Mans) était à titulaire pour la 11e fois de la saison. KevinMirallas (Saint-Etienne) et Luigi Pieroni (Valenciennes) sont restés sur le banc. STÉPHANE VANDE VELDE