Pas de paroles mais des actes, telle était la mission de Hugo Broos quand, en octobre, après 11 mois d'inactivité, il a pris le relais de Bart De Roover. Le quadruple Coach de l'Année a rendu confiance et audace à Zulte Waregem, il lui a insufflé du caractère, de la sérénité et il a obtenu des résultats, propulsant l'équipe en milieu de peloton et pouvant briguer la victoire dans les PO2.
...

Pas de paroles mais des actes, telle était la mission de Hugo Broos quand, en octobre, après 11 mois d'inactivité, il a pris le relais de Bart De Roover. Le quadruple Coach de l'Année a rendu confiance et audace à Zulte Waregem, il lui a insufflé du caractère, de la sérénité et il a obtenu des résultats, propulsant l'équipe en milieu de peloton et pouvant briguer la victoire dans les PO2. Sammy Bossut (25 ans), titulaire incontesté, est efficace, calme, il s'appuie sur de brillants réflexes sans éprouver le besoin impérieux de se mettre sous les feux des projecteurs. Il a le potentiel requis pour évoluer dans un grand club. Stijn Minne a été accablé par de petites blessures. Steve Colpaert, polyvalent, a donc été placé à droite. La vitesse d'exécution de la D1 a posé problème au jeune Nicholas Tamsin, issu de l'étage inférieur. Au c£ur de la dernière ligne, David Vandenbroeck s'est rapidement érigé en leader et en pion fiable, épaulé par un autre pilier, Karel D'Haene. Lorsque celui-ci a été blessé, le droitier Miguel Dachelet a très bien dépanné Zulte depuis la gauche, s'appuyant sur son engagement et sa force dans les duels. A gauche, Rémi Maréval, doté d'une bonne technique de frappe, est offensif mais l'équipe n'y a pas d'alternative, hormis Minne, puisque l'essai de Stijn Meert n'a pas été convaincant. L'équipe attend impatiemment le retour de son régisseur, Kevin Roelandts, absent durant le premier tour suite à une déchirure du ménisque, une semaine après le début de la saison. Le rendement du Français Jonathan Delaplace doit être meilleur, de même que celui de Teddy Chevalier et de Thomas Matton sur les flancs. Meert continue à souffrir de blessures mais Ernest Nfor, vif et imprévisible, est souvent utilisé sur les flancs. Devant la défense, l'abattage de Ludwin Van Nieuwenhuyze et la puissance de Khaleem Hyland sont précieux. René Sterckx, loué par Anderlecht, est victime d'une déchirure des ligaments croisés et ne rejouera plus cette saison mais il a déjà affiché son bagage technique et sa vista. Après un début difficile, Habib Habibou, qui a besoin d'être dirigé, s'est épanoui sous la férule de Broos. Il est l'avant parfait, qui pèse sur une défense et marque aisément. Il est le meilleur buteur de Zulte. Moussa Traoré, provisoirement venu du Standard, est irrégulier, comme Jeremy Bokila. Le jeune Jens Naessens se prépare tranquillement à l'avenir. Broos a parfaitement mis à profit son expérience, avide de rappeler ce dont il est capable. Il a fait progresser l'équipe footballistiquement mais le jeu de position est perfectible. Le club s'est abstenu d'enrôler des joueurs : lors des semaines à venir, il va procéder à une évaluation du matériel existant. Il espère jouer un rôle significatif dans les playoffs tout en détectant les points faibles. Avenir : Broos souhaite des jeunes talents belges l'été prochain alors que le club a déjà enrôlé un Danois de Lyngby, l'arrière gauche Brian Hamalainen (21 ans), qui arrivera en été. - Zakaria Gueye (FC Fréjus Saint-Raphaël FRA). PAR FRÉDÉRIC VANHEULE L'équipe attend impatiemment le retour de son régisseur, Kevin Roelandts.