Un attaquant normal serait complimenté à la lecture des statistiques suivantes : deux buts et un assist en cinq matches de Premier League. On peut difficilement faire mieux à la reprise du championnat, après une Coupe du monde. Mais apparemment, l'Angleterre applique d'autres critères à l'international Harry Kane (25 ans, 32 caps). L'avant n'a pas encore atteint le ...

Un attaquant normal serait complimenté à la lecture des statistiques suivantes : deux buts et un assist en cinq matches de Premier League. On peut difficilement faire mieux à la reprise du championnat, après une Coupe du monde. Mais apparemment, l'Angleterre applique d'autres critères à l'international Harry Kane (25 ans, 32 caps). L'avant n'a pas encore atteint le sommet de sa forme aux Spurs, ce qui a incité le quotidien TheTimes à présenter un bulletin chiffré détaillé pour démontrer que le buteur était confronté à un sérieux problème. Le 11 mars constitue un tournant. Kane a heurté le gardien de Bournemouth et s'est blessé à la cheville droite. Depuis, l'espoir de toute une nation n'est plus vraiment lui-même, bien qu'il ait été le meilleur buteur du Mondial avec six goals en autant de parties. Le quotidien a calculé qu'après sa blessure, Kane a marqué quinze buts en 19 joutes, avec Tottenham et l'Angleterre, soit une moyenne de 0,79 but par match. Mais avant, l'attaquant atteignait une moyenne de 0,99 but par rencontre. Le quotidien a également remarqué que Kane tentait sa chance de toutes les positions. Avant sa blessure, il avait 5,96 occasions de but par match, contre 2,57 après. Ses contacts avec le ballon sont passés de 7,2 à 4,35. Gary Neville, l'analyste de Sky Sport, affirme que Kane a besoin d'une pause mentale. " Je me tracasse ", a commenté l'ancien défenseur. " Il a disputé 175 matches depuis 2015. " L'ancien international Jamie Carragher trouve que l'avant est devenu plus lent. Mauricio Pochettino, le manager de Tottenham, qui ne dispose que d'une doublure à Kane, Fernando Llorente, dément fermement ces insinuations. " A mes yeux, il est en forme ", déclare l'Argentin. " L'essentiel est qu'il continue à bénéficier de notre confiance. Harry est un élément très important de notre collectif. "