" Je suis convaincu que nous pouvons gagner. Si les Australiens veulent nous battre, ils devront être très forts ", dit Johan Van Herck. Le fer de lance des Aussies, c'est Nick Kyrgios, 17e mondial mais éliminé au premier tour de l...

" Je suis convaincu que nous pouvons gagner. Si les Australiens veulent nous battre, ils devront être très forts ", dit Johan Van Herck. Le fer de lance des Aussies, c'est Nick Kyrgios, 17e mondial mais éliminé au premier tour de l'US Open. " La terre battue est la surface sur laquelle il est le moins fort mais ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas gagner ses deux matches. " Face aux Etats-Unis, en quarts de finale, Jordan Thompson (ATP 73) a signé un exploit face à Jack Sock (ATP 13) et Kyrgios a remporté ses deux matches. " La qualification de l'Australie était une surprise ", dit Van Herck, qui pense que Thanasi Kokkinakis - 69e mondial il y a deux ans mais aujourd'hui redescendu au delà de la 200e place - sera à Bruxelles également. En double, le capitaine, Lleyton Hewitt compte sur John Peers, 2e mondial de la spécialité. " C'est une équipe qui a beaucoup de potentiel et peut gagner la Coupe Davis dans les cinq ans ", dit Van Herck. Les matches se jouent à Brussels Expo (Palais 12) le vendredi 15 (2 simples dès 14h), le samedi 16 (double à 15h) et le dimanche 17 septembre (2 simples à 14h). Tickets à vendre sur www.ticketmaster.be.