Comme dit, c'est la première Coupe d'Asie à 24. Depuis 2004, elle se disputait à seize. L'Australie a organisé et enlevé le pendant asiatique de l'EURO il y a quatre ans, bien qu'elle appartienne à un autre continent. Le Liban et le Vietnam, qui n'y ont participé que quand ils ont organisé le tournoi, profitent de l'augmentation du nombre de qualifiés, de même que le Yémen, les Philippines et le Kirghizistan. Ces deux derniers sont ...

Comme dit, c'est la première Coupe d'Asie à 24. Depuis 2004, elle se disputait à seize. L'Australie a organisé et enlevé le pendant asiatique de l'EURO il y a quatre ans, bien qu'elle appartienne à un autre continent. Le Liban et le Vietnam, qui n'y ont participé que quand ils ont organisé le tournoi, profitent de l'augmentation du nombre de qualifiés, de même que le Yémen, les Philippines et le Kirghizistan. Ces deux derniers sont de vrais bleus et figurent dans la même poule. Ça fait plaisir à la Corée du Sud et à la Chine du directeur technique Chris Van Puyvelde, qui sera présent en tant qu'observateur, dans un premier temps. Les Émirats arabes unis organisent le tournoi. Abu Dhabi a trois stades, Dubaï deux. Al Ain, à la frontière d'Oman, a deux enceintes et le huitième stade se trouve dans l'Émirat de Sharjah. Initialement, malgré leur richesse, les Émirats comptaient utiliser deux anciens stades à Dubaï mais les travaux de rénovation n'ont pu se faire. Quels sont les rapports de force ? L'Asie était représentée par cinq pays au Mondial. L'Arabie saoudite a terminé troisième du groupe A et n'a vaincu que l'Égypte. L'Australie était dernière du groupe C avec un point, obtenu contre le Danemark. La Corée du Sud a réalisé un exploit en prenant la mesure de l'Allemagne mais n'a pas franchi le cap du premier tour. Les meilleurs ont été le Japon, le seul à s'être qualifié pour le deuxième tour, où il a failli réaliser un exploit contre les Diables Rouges, et l'Iran, qui a battu le Maroc, fait match nul contre le Portugal mais a loupé de peu la qualification à cause de son revers contre l'Espagne. Le Japon occupe la 50e place mondiale, l'Iran la 29e. Ces deux nations semblent donc favorites. Elles ont des connexions belges. Le Japon a sélectionné les Trudonnaires Tomiyashu et Endo mais pas Kamada, le meilleur buteur. Carlos Queiroz a présélectionné Pouraliganji, le défenseur d'Eupen, ainsi que les avants Golizadeh (Charleroi) et Rezaei (Club Bruges). L'Australie, la tenante du titre, a repris le gardien de Genk, Vukovic, qui passe après l'ancien Brugeois Matt Ryan. OHL perd aussi son gardien : Kawin Thamsatchanan est le numéro un thaïlandais.