Chelsea va être intéressant à voir dans les semaines à venir. Pourquoi ? Parce que Didier Drogba s'est progressivement débarrassé de tous ses maux. Il a joué et marqué en Coupe de la Ligue la semaine dernière. Reste à voir comment Felipe Scolari va traiter l'avant. Va-t-il aligner de concert Nicolas Anelka et Drogba ou l'un devra-t-il s'effacer ? Le meilleur buteur de la Premier League fera-t-il banquette ?
...

Chelsea va être intéressant à voir dans les semaines à venir. Pourquoi ? Parce que Didier Drogba s'est progressivement débarrassé de tous ses maux. Il a joué et marqué en Coupe de la Ligue la semaine dernière. Reste à voir comment Felipe Scolari va traiter l'avant. Va-t-il aligner de concert Nicolas Anelka et Drogba ou l'un devra-t-il s'effacer ? Le meilleur buteur de la Premier League fera-t-il banquette ? Anelka ou Abdul-Salam Bilal, de son nom musulman, signe une brillante saison. En principe, les deux footballeurs sont complémentaires : l'Ivoirien apprécie les espaces restreints et aime chercher le ballon tandis que le Français préfère courir. Il compte sur les passes de Frank Lampard et de Deco. Les statistiques d'Anelka ne parlent pas en sa faveur. Les attaquants de grand format marquent un match sur deux, lui une fois sur trois environ (124 buts en 360 matches). Cependant, ses passages dans deux grands clubs faussent quelque peu ce bulletin. Au Real et à Liverpool, Anelka n'a presque pas marqué. Sinon, il présenterait de meilleurs chiffres. A Manchester City, la phalange qui a profité de ses services le plus longtemps, soit trois saisons, il a inscrit 38 buts en 89 matches de championnat. Il aime à voyager. Issu de Paris, il a déjà joué à Madrid et à Istanbul ainsi que dans le nord de l'Angleterre : outre Manchester City et Liverpool, Bolton l'a également enrôlé. C'est à Londres qu'Anelka semble s'épanouir le mieux, au début de sa carrière à Arsenal comme maintenant à Chelsea, dix ans plus tard. Il a beaucoup appris en l'espace d'une décennie. Si le jeune Anelka courait aveuglément et se jetait dans le piège du hors-jeu ; s'il se plaignait de tout, pensait surtout argent bien aidé par son entourage, l'Anelka actuel est plus calme. Il ne rit toujours pas beaucoup mais ne se comporte plus sur le terrain comme le gamin gâté qu'il était jadis. D'accord, il porte souvent des gants, il n'adresse guère la parole à ses coéquipiers mais il ne ménage pas ses efforts. Il n'a pas perdu sa vitesse et il n'a encore que 29 ans... ANDY COLE, qui évoluait à Nott. Forest depuis quelques mois, a mis fin à sa carrière. L'attaquant, qui s'est produit pour Arsenal mais s'est surtout distingué sous le maillot de Newcastle et de Manchester United, n'a pas été convaincant dans sa nouvelle équipe. Agé de 37 ans, il raccroche. En 19 saisons, il a joué pour treize clubs et marqué 289 buts. Il a remporté cinq titres, deux Cups et une Ligue des Champions. Il n'a été international qu'à quinze reprises. COUPE DE LA LIGUE. Tottenham s'est imposé, au quatrième tour, contre Liverpool, avec deux buts de Frazier Campbell et deux du Russe RomanPavlyuchenko. Autre sensation, la victoire aux tirs au but de Burnley à Chelsea. Les Blues se sont inclinés pour la cinquième fois. La joute aura des conséquences pour Didier Drogba, qui a reçu un projectile sur la tête alors qu'il fêtait son but et l'a renvoyé dans le public. La police enquête. OWEN HARGREAVES (27 ans) souffre des genoux depuis deux ans. Après avoir consulté une série de spécialistes, il a opté pour la solution radicale : il s'est fait opérer des deux articulations et ratera le reste de la saison. Depuis son transfert à United en juillet 2007, le milieu n'a disputé que 37 matches. MANCHESTER CITY ayant déjà perdu sept fois cette saison, les propriétaires se sont réunis à Dubaï. Le manager Mark Hughes a obtenu le soutien de la direction. CRISE. Les deux clubs de Liverpool souffrent de la crise bancaire. Everton est à vendre depuis des mois mais ne trouve pas de repreneur tandis que les propriétaires de Liverpool doivent apurer un emprunt d'environ 450 millions d'euros en janvier. Les Reds risquent le pire si leurs propriétaires ne parviennent pas à rembourser la somme ou si les banques ne prolongent pas l'emprunt. PETER T'KINT