Bayer Leverkusen - Atlético Madrid, 8e de finale de la Ligue des Champions le 21 février 2017. A l'hôtel des Rojiblancos, c'est un va-et-vient permanent. Un homme à lunettes, tout maigre, pénètre dans le lobby, visiblement un peu mal à l'aise. Il cherche quelqu'un mais ne le trouve pas. Soudain, un sourire se dessine sur ses lèvres. Il se dirige vers José Antonio Ñíguez, qui est en train d'expliquer l'origine biblique des prénoms de ses trois enfants : Saúl, premier roi d'Israël ; Aarón, frère aîné de Moïse, et Jonathan, prince et fils de Saúl.
...