En l'espace d'une semaine, trois buts tardifs de Roy Makaay, l'international néerlandais, ont évité au Bayern de perdre la face. Il a d'abord converti un penalty pour s'imposer 0-1 au Maccabi Tel-Aviv en Ligue des Champions. Dans les arrêts de jeu, il a égalisé 2-2 au Borussia Dortmund, gagnant un point inespéré. Enfin, mardi dernier, encore dans les arrêts de jeu, il a offert la victoire à son club (2-3) au VfL Osnabrück, victoire synonyme de qualification pour les...

En l'espace d'une semaine, trois buts tardifs de Roy Makaay, l'international néerlandais, ont évité au Bayern de perdre la face. Il a d'abord converti un penalty pour s'imposer 0-1 au Maccabi Tel-Aviv en Ligue des Champions. Dans les arrêts de jeu, il a égalisé 2-2 au Borussia Dortmund, gagnant un point inespéré. Enfin, mardi dernier, encore dans les arrêts de jeu, il a offert la victoire à son club (2-3) au VfL Osnabrück, victoire synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe DFB. La presse allemande déborde d'éloges à l'égard de l'avant. Die Süddeutsche Zeitung décrit son apport en ces termes : " Où en serait le Bayern sans Makaay ? Le Batave s'érige de plus en plus en assurance-vie ". Bild-Zeitung est aussi élogieux. " Ce Makaay-là est incroyable. Quelle chance pour ce Bayern tâtonnant ". Il est en effet heureux que Makaay soit en forme car son équipe, elle, est médiocre. Sous Felix Magath, le Bayern n'a pas encore convaincu. " Nous ne sommes pas assez dominants. L'entraîneur veut que nous jouions vers l'avant et pressions haut. Il insiste constamment là-dessus mais jusqu'à présent, nous n'y parvenons que par phases ", a commenté Makaay à l' Algemeen Dagblad. Le retour de Claudio Pizarro est un point positif d'après Makaay. " Je suis heureux qu'il redevienne mon partenaire d'attaque. La saison passée, nous nous trouvions les yeux fermés. Nos automatismes reviennent ". On l'a constaté lors du premier match du Péruvien. Pizarro a ouvert la marque en prolongeant un centre de Makaay puis il a égalisé 2-2. Le Néerlandais a alors marqué le but de la victoire sur un assist de Pizarro. " Claudio convient tout simplement au style de jeu de Roy ", a expliqué Karl-Heinz Rummenigge à la chaîne ZDF. (F. Vanheule)COUPE DFB. Cinq clubs de D1 ont trébuché au deuxième tour de la Coupe. Le FSV Mainz 05 a été éliminé aux penalties (3-0) par le Karlsruher SC, le VfL Bochum a été battu 3-2 aux prolongations par le SC Fribourg, Hertha BSC 3-2 par Braunschweig et Leverkusen sur le même score par le Werder Brême. Schalke 04 a été meilleur que Kaiserslautern au botté des penalties (3-4), alors que le score était de 4-4 au terme du temps réglementaire. Les amateurs du Bayern ont éliminé Alemannia Aachen, finaliste 2004, 2-1. BUTEURS : 1. Ewerthon (Dortmund), Klose (Brême), Neuville (Mönchengladbach) 5 buts ; 4. Berbatov (Leverkusen), Cacau (Stuttgart), Di Salvo (Rostock), Makaay (Bayern) 4. F.Vanheule