L'avant de 1m92 est entré dans l'histoire de son club à la 32e journée de Bundesliga. Avec treize buts en 32 joutes, il est effectivement devenu le Français le plus prolifique lors de sa première saison parmi l'élite allemande. Didier Six (VfB Stuttgart, 1981-1982) et Anthony Modeste (FC Cologne, 2013-2014) avaient, pour leur part, marqué douze buts. Quant à l'ancie...

L'avant de 1m92 est entré dans l'histoire de son club à la 32e journée de Bundesliga. Avec treize buts en 32 joutes, il est effectivement devenu le Français le plus prolifique lors de sa première saison parmi l'élite allemande. Didier Six (VfB Stuttgart, 1981-1982) et Anthony Modeste (FC Cologne, 2013-2014) avaient, pour leur part, marqué douze buts. Quant à l'ancien international Jean-Pierre Papin (Bayern Munich, 1994-1995), il en avait à peine inscrit un seul en sept matches. L'été dernier, le FSV Mainz 05 a versé huit millions à l'Olympique Lyon pour l'international U21. JPM est le transfert le plus cher de l'histoire du club. " Je me suis bien intégré, même si le niveau est plus élevé qu'en France ", a déclaré Mateta à L'Équipe. " En Bundesliga, le pressing est constant. " Le 5 avril, il a inscrit trois buts contre le SC Freiburg, un match remporté 5-0. Son sens du but lui vaut une grande popularité auprès des supporters et lui a en sus rapporté une chanson, composée par deux rappeurs. Ceux-ci disent entre autres : " Je porte le neuf comme Mateta, je ne pense qu'aux buts et je veux devenir comme Mateta. " Le sélectionneur des espoirs français, Sylvain Ripoll, compte sur l'athlétique avant-centre, qui confère de la profondeur au jeu, pour l'EURO de juin. La France est versée dans le groupe C, avec l'Angleterre, la Roumanie et la Croatie. D'ici là, Mateta poursuit d'autres objectifs. Il vise le record de club de quinze buts établi par André Schürrle en 2010-2011 et il veut aussi gagner le pari pris avec son père. L'attaquant ne veut pas dire sur combien de buts exactement il a parié mais le nombre dépasse la dizaine, ce qui témoigne d'une grande assurance. L'Opel Arena s'en moque : elle est tout simplement heureuse qu'un club au budget limité puisse bientôt entamer sa onzième saison consécutive en Bundesliga.