Dernière de son groupe en Ligue des Champions, l'AS Rome est donc éliminée de toute épreuve européenne. Elle n'a guère de perspectives en Coupe d'Italie non plus, puisqu'elle a perdu 1-2 face à Sienne en huitièmes de finale aller et doit donc gagner là-bas, le 12 janvier, pour accéder au tour suivant. Le championnat n'est pas brillant non plus mais heureusement, samedi, elle a battu Sienne 0-4, ce qui lui permet de s'extirper de la zone rouge.
...

Dernière de son groupe en Ligue des Champions, l'AS Rome est donc éliminée de toute épreuve européenne. Elle n'a guère de perspectives en Coupe d'Italie non plus, puisqu'elle a perdu 1-2 face à Sienne en huitièmes de finale aller et doit donc gagner là-bas, le 12 janvier, pour accéder au tour suivant. Le championnat n'est pas brillant non plus mais heureusement, samedi, elle a battu Sienne 0-4, ce qui lui permet de s'extirper de la zone rouge. Luigi Del Neri, embauché en septembre, n'a guère de joueurs. Contre la Reggina, onze d'entre eux étaient blessés. Le défenseur Christian Chivu n'a pas encore joué une seule minute et doit subir une nouvelle intervention. Il est sur la touche jusqu'en février au moins. Olivier Dacourt est out deux mois, Damiano Tommasi encore plus longtemps et Christian Panucci n'a pas beaucoup joué. Le capitaine, Francesco Totti, auteur de deux buts samedi, a besoin de repos, après l'EURO. Il n'a pas assez d'énergie pour porter son équipe. L'ancien Gantois Mido n'a marqué aucun but en sept matches et il n'a pas le niveau. Antonio Cassano a été repris juste avant le match contre la Reggina : Del Neri l'avait écarté après quelques frictions. Cependant, l'avant, qui avait marqué deux buts à l'EURO, n'est plus que l'ombre de lui-même. Vincenzo Montella est le seul homme en forme : il a marqué 11 buts en 13 matches de championnat. Pourtant, l'été dernier, l'AS voulait le vendre car son contrat pesait trop lourd. Aucun acquéreur ne s'était présenté. En janvier, le club n'a guère de marge de man£uvre, comme le comprend Del Neri. L'AS a vécu au-dessus de ses moyens pendant des années et doit s'assainir. Las, ni les joueurs ni les supporters ne sont prêts à accepter une baisse de statut. La solution de l'entraîneur ? " Travailler encore plus dur jusqu'à ce que se produise un revirement ". (G. Foutré) DOPAGE. Trois ans après les insinuations de Zdenek Zeman, l'actuel entraîneur de Lecce, le tribunal a rendu son verdict dans l'enquête sur le dopage à la Juventus. Le juge a blanchi Antonio Giraudo, administrateur délégué de la Juventus, mais a condamné le médecin Riccardo Agricola à 22 mois de prison et 2.000 euros d'amende pour avoir fourni des produits interdits, dont de l'EPO, aux joueurs de la Juventus, de 1994 à 1998. JONATHAN BACHINI (29 ans), de Brescia, a été convaincu de prise de cocaïne le 22 septembre. Il est suspendu pour neuf mois. BUTEURS : 1. Montella (AS Rome), Shevchenko (AC Milan) 11 buts ; 3. Adriano (Inter) 10 ; 4. Bojinov (Lecce) 8 ; 5. Totti (AS Rome), Esposito (Cagliari) 7. G.Foutré