Toujours moins de passé, de plus en plus d'avenir et la quête d'une nouvelle identité, c'est l'histoire de l'Antwerp, qui n'a pas été impliqué dans les entretiens concernant la BeNELeague, n'étant pas (encore) statutairement repris dans le G5. Le Bosuil ne s'en offusque pas : il en est à sa troisième saison en D1A. Et comme le soulignait encore Laszlo Bölöni samedi soir, il est plus facile de rejoindre le top que d'y rester. Le processus prend quelques années.
...