Roy Hodgson (66 ans) a réalisé un fameux exercice d'équilibriste lors du dernier tournoi. Un mois avant l'EURO 2012, le Britannique avait succédé au flegmatique Italien Fabio Capello. Hodgson avait alors misé sur la sécurité, tout en incluant dans sa sélection les jeunes Phil Jones et Alex Oxlade-Chamberlain.
...

Roy Hodgson (66 ans) a réalisé un fameux exercice d'équilibriste lors du dernier tournoi. Un mois avant l'EURO 2012, le Britannique avait succédé au flegmatique Italien Fabio Capello. Hodgson avait alors misé sur la sécurité, tout en incluant dans sa sélection les jeunes Phil Jones et Alex Oxlade-Chamberlain. Depuis 2012, Hodgson a fait appel à 21 débutants. 14 ans séparent l'aîné, Rickie Lambert, du cadet, Raheem Sterling. La relève se poursuit. Luke Shaw (Southampton), âgé de 18 ans, a été convaincant à l'arrière gauche dans un match amical contre le Danemark et il semble pouvoir prétendre à une place dans la sélection finale, à moins que Leighton Baines (29 ans) ne lui barre la route. Ashley Cole (33, Chelsea), qui compte 107 sélections, a reçu un coup de téléphone d'Hodgson, qui lui a expliqué qu'une cure de rajeunissement s'imposait mais qu'il pouvait rester en stand-by. Le joueur a immédiatement renoncé à l'équipe nationale. L'axe anglais semble à peu près établi. Le capitaine Steven Gerrard (33 ans) est associé dans l'entrejeu à Jack Wilshere (22 ans). Normalement, le duo central défensif est composé de Gary Cahill (23 ans) et de Phil Jagielka (31 ans). Devant, Daniel Sturridge (24 ans) et Wayne Rooney (28 ans) sont certains de leur place. Les blessures de Theo Walcott et de Jay Rodriguez constituent un coup dur. Hogdson va sans doute opter pour le jeune Sterling (19 ans) à droite et pour Adam Lallana (26 ans, Southampton) de l'autre côté. Le sélectionneur anglais rechigne à dévoiler ses plans tactiques. Il les adapte en fait à l'adversaire, se faisant plus offensif ou plus prudent en fonction de la force de son opposant. Il procède en 4-4-1-1 mais ses deux flancs offensifs peuvent rapidement muer le système en 4-2-3-1. " Ma défense doit être compacte. Les joueurs doivent être prêts à jouer vers l'avant ", raisonne-t-il. " Je n'aime pas que les joueurs effectuent 490 passes sur 500 entre eux et le gardien. " On ne s'attend pas à ce que l'Angleterre aille très loin. La fameuse génération en or, avec David Beckham, Paul Scholes et Michael Owen, n'a jamais dépassé le stade des quarts de finale. La quatrième place de l'Angleterre, avec Paul Gascoigne, remonte à 1990 et il faut rappeler que l'Angleterre n'a plus enlevé de Mondial depuis la fameuse édition 1966. " L'équipe n'est plus aussi forte que quand les joueurs émargeaient à l'élite mondiale ", a maintes fois répété Hodgson aux journalistes anglais. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE