La semaine passée, c'est Salisbury et non Harry Kane qui a été au coeur des discussions lors de la divulgation de la sélection anglaise, le dernier adversaire des Belges au premier tour du Mondial. Salisbury, l'hôpital où Sergueï Skripal et sa fille Julia se trouvent toujours dans un état critique. L'ancien agent secret et sa fille ont été empoisonnés le 15 mars, peut-être à l'instigation de la Russie. Theresa May, la Première ministre du Royaume-Uni a interdit à ses ministres et aux membres de la famille royale d'assister à la Coupe du monde mais elle n'a pas (encore) appelé à un boycott de la compétition.

L'Angleterre joue contre l'Italie et les Pays-Bas. Gareth Southgate a sélectionné 27 joueurs et il est confronté à une foule de problèmes. Le gardien Joe Hart, titularisé à douze reprises en 14 matches sous sa direction, a perdu sa place à West Ham en novembre, à cause de mauvaises prestations, et il n'a toujours pas bouté Adrian du goal. Hart est certes repris mais un autre gardien fait son apparition : Nick Pope, de Burnley. Deuxième problème : Gary Cahill. C'est une valeur sûre de Southgate mais il n'occupe qu'un rôle secondaire à Chelsea. Cahill n'a pas été convoqué. Par contre, Southgate a repris deux remplaçants potentiels, Alfie Mawson de Swansea City et JamesTarkowski de Burnley. Détail piquant : si Pope et Tarkowski jouent, Burnley aura fourni plus d'internationaux anglais que Chelsea et Arsenal réunis.

Jack Wilshere opère son retour. Il n'avait plus été sélectionné depuis l'élimination de l'Angleterre par l'Islande à l'EURO. Le timing est bien choisi car le médian d'Arsenal arrive en fin de contrat. Dernier souci pour Southgate : l'indisponibilité de Kane. Elle offre cependant une chance à Danny Welbeck, titularisé en coupe d'Europe cette année mais aligné à deux reprises en trois mois par Arsenal, en Premier League.

La Tunisie, le deuxième adversaire de la Belgique, a laissé Hamdi Harbaoui à la maison mais l'événement avant les matches contre l'Iran et le Costa Rica, c'est la non-sélection d' Aymen Abdennour, sur une voie de garage à l'OM. Nabil Maaloul, le sélectionneur, continue à faire des tests à moins de trois mois du tournoi. Il a convaincu Yohan Benalouane (Leicester City) de devenir international. C'est surprenant car le défenseur central, qui a effectué la plus grande partie de sa carrière en Italie et qui avait toujours refusé sa sélection, a 30 ans et n'a pas encore joué une minute en Premier League.

La Belgique entame le Mondial contre le Panama, qui dispute des matches contre le Danemark le 22 mars et la Suisse le 27. La semaine passée, c'est la visite de Gianni Infantino, le président de la FIFA, et les prestations du Tauro FC en Ligue des Champions Concacaf qui ont fait la Une dans le pays. Ce n'est que la deuxième fois de l'histoire du football panaméen qu'une équipe atteint les quarts de finale. Le sélectionneur Hernan Gomez recrute ses joueurs en MLS et au Pérou. Seuls trois d'entre eux évoluent en Europe : le gardien Jaime Penedo au Dinamo Bucarest, le défenseur Eric Davis en Slovaquie et Ricardo Avila à La Gantoise. Le médian défensif de 21 ans n'a toutefois pas encore joué en équipe première.

La semaine passée, c'est Salisbury et non Harry Kane qui a été au coeur des discussions lors de la divulgation de la sélection anglaise, le dernier adversaire des Belges au premier tour du Mondial. Salisbury, l'hôpital où Sergueï Skripal et sa fille Julia se trouvent toujours dans un état critique. L'ancien agent secret et sa fille ont été empoisonnés le 15 mars, peut-être à l'instigation de la Russie. Theresa May, la Première ministre du Royaume-Uni a interdit à ses ministres et aux membres de la famille royale d'assister à la Coupe du monde mais elle n'a pas (encore) appelé à un boycott de la compétition. L'Angleterre joue contre l'Italie et les Pays-Bas. Gareth Southgate a sélectionné 27 joueurs et il est confronté à une foule de problèmes. Le gardien Joe Hart, titularisé à douze reprises en 14 matches sous sa direction, a perdu sa place à West Ham en novembre, à cause de mauvaises prestations, et il n'a toujours pas bouté Adrian du goal. Hart est certes repris mais un autre gardien fait son apparition : Nick Pope, de Burnley. Deuxième problème : Gary Cahill. C'est une valeur sûre de Southgate mais il n'occupe qu'un rôle secondaire à Chelsea. Cahill n'a pas été convoqué. Par contre, Southgate a repris deux remplaçants potentiels, Alfie Mawson de Swansea City et JamesTarkowski de Burnley. Détail piquant : si Pope et Tarkowski jouent, Burnley aura fourni plus d'internationaux anglais que Chelsea et Arsenal réunis. Jack Wilshere opère son retour. Il n'avait plus été sélectionné depuis l'élimination de l'Angleterre par l'Islande à l'EURO. Le timing est bien choisi car le médian d'Arsenal arrive en fin de contrat. Dernier souci pour Southgate : l'indisponibilité de Kane. Elle offre cependant une chance à Danny Welbeck, titularisé en coupe d'Europe cette année mais aligné à deux reprises en trois mois par Arsenal, en Premier League. La Tunisie, le deuxième adversaire de la Belgique, a laissé Hamdi Harbaoui à la maison mais l'événement avant les matches contre l'Iran et le Costa Rica, c'est la non-sélection d' Aymen Abdennour, sur une voie de garage à l'OM. Nabil Maaloul, le sélectionneur, continue à faire des tests à moins de trois mois du tournoi. Il a convaincu Yohan Benalouane (Leicester City) de devenir international. C'est surprenant car le défenseur central, qui a effectué la plus grande partie de sa carrière en Italie et qui avait toujours refusé sa sélection, a 30 ans et n'a pas encore joué une minute en Premier League. La Belgique entame le Mondial contre le Panama, qui dispute des matches contre le Danemark le 22 mars et la Suisse le 27. La semaine passée, c'est la visite de Gianni Infantino, le président de la FIFA, et les prestations du Tauro FC en Ligue des Champions Concacaf qui ont fait la Une dans le pays. Ce n'est que la deuxième fois de l'histoire du football panaméen qu'une équipe atteint les quarts de finale. Le sélectionneur Hernan Gomez recrute ses joueurs en MLS et au Pérou. Seuls trois d'entre eux évoluent en Europe : le gardien Jaime Penedo au Dinamo Bucarest, le défenseur Eric Davis en Slovaquie et Ricardo Avila à La Gantoise. Le médian défensif de 21 ans n'a toutefois pas encore joué en équipe première.