Le changement le plus important subi par Courtrai se situe dans son staff. C'est le départ de Hein Vanhaezebrouck, entraîneur pendant sept des huit dernières saisons. Il avait un impact profond sur l'équipe. Son premier adjoint, Yves Vanderhaeghe, lui succède et est lui-même remplacé au poste de T2 par Adnan Custovic.
...

Le changement le plus important subi par Courtrai se situe dans son staff. C'est le départ de Hein Vanhaezebrouck, entraîneur pendant sept des huit dernières saisons. Il avait un impact profond sur l'équipe. Son premier adjoint, Yves Vanderhaeghe, lui succède et est lui-même remplacé au poste de T2 par Adnan Custovic. Deux titulaires chevronnés sont partis : l'avant-centre Elimane Coulibaly (34 ans) a rejoint gratuitement Ostende et l'arrière gauche Mustapha Oussalah (32 ans) a signé à Gand, sur le conseil de Vanhaezebrouck, par le biais d'une clause limitant son indemnité de transfert. Le rapide attaquant Benito Raman (19 ans) a été important la saison passée, même s'il était surtout joker. Loué une saison à Courtrai, il retourne à Gand. Le défenseur central Romain Reynaud, prêté à OHL pendant la trêve hivernale, y reste. Trois autres joueurs ayant été peu sollicités sont partis : le défenseur Baptiste Martin, le médian Branimir Petrovic et le gardien Michael Clepkens. Côté arrivées, il y a l'extérieur serbe Adam Marusic (21 ans), le défenseur central français Benoit Poulain (26 ans) et le gardien Laurent Henkinet (21 ans). Alassane També et Landry Mulemo, loués, sont de retour. Cette saison, en principe, Darren Keet devrait avoir plus de concurrence dans le but. Remi Pillot vient enfin d'être déclaré apte à jouer, après une longue blessure au tendon rotulien. D'après Vanhaezebrouck, c'est faute de concurrence que Keet n'a pas livré sa meilleure saison. Enfin, Courtrai a recruté le jeune Henkinet comme troisième keeper. Après le départ d'Oussalah, Baptiste Ulens va pleinement recevoir sa chance. L'arrière gauche est rapide et très offensif. Mulemo offre plus de sécurité défensive à ce poste mais il a entamé la préparation avec un excédent pondéral. A droite, Brecht Capon, touché à la cheville, va rater le début du championnat. Vanderhaeghe y aligne le défenseur central Maxime Chanot plutôt que Tambe. Au coeur de la dernière ligne, Poulin a été fiable aux côtés de Zarko Tomasevic. Arno Claeys (20 ans), un jeune du cru, intègre le noyau A. Dans sa meilleure composition, Courtrai est solide au milieu : devant la défense, il y a son capitaine, Nebosha Pavlovic, le seul trentenaire du noyau, et Gertjan De Mets. Tous deux sont des piliers depuis des années. Ils sont précédés de Stijn De Smet, l'homme de la saison écoulée. De la gauche, Thomas Matton cherche des espaces entre les lignes et ouvre la route à l'arrière latéral. A droite, Marusic apporte sa profondeur. Il est puissant, travailleur, rapide et il adore recevoir des passes en profondeur. Teddy Chevalier est également apte à jouer de ce côté. Les alternatives ? Les jeunes Dylan Ragolle (20 ans), Gregory Mahau (20 ans) et Robert Klaassen (21 ans), dont Courtrai espère qu'ils s'érigent cette saison en dignes footballeurs de D1. En pointe, Courtrai possède en Ivan Santini un homme qui a été très important au premier tour du dernier championnat et qui a terminé cinquième meilleur buteur. Chevalier, suspendu lors des deux premiers matches, peut aussi jouer en pointe mais dans un autre registre : rapidement, individuellement, droit au but. Le choix s'arrête là, suite au départ de Coulibaly et de Raman. Vanderhaeghe a d'ailleurs demandé un attaquant de plus à la direction. Le noyau est rajeuni et moins étoffé en attaque. Courtrai peut toujours aligner une équipe qui ne devrait pas être exposée à des soucis de maintien mais il est moins bien armé contre les blessures. Il faut aussi voir quel sera l'impact d'Yves Vanderhaeghe, qui effectue ses débuts à ce poste. PAR CHRISTIAN VANDENABEELE