Pas moins de 77 footballeurs évoluant en première division d'un championnat européen ont été formés par l'Ajax, d'après les calculs du bureau suisse de statistiques CIES. Le Dinamo Kiev et le Partizan Belgrade suivent avec 69 joueurs dans les 31 meilleures divisions du continent, devant le Dinamo Zagreb (66) et l'Étoile Rouge Belgrade (61). Viennent ensuite le Sporting Lisbonne (58) et, étonnam...

Pas moins de 77 footballeurs évoluant en première division d'un championnat européen ont été formés par l'Ajax, d'après les calculs du bureau suisse de statistiques CIES. Le Dinamo Kiev et le Partizan Belgrade suivent avec 69 joueurs dans les 31 meilleures divisions du continent, devant le Dinamo Zagreb (66) et l'Étoile Rouge Belgrade (61). Viennent ensuite le Sporting Lisbonne (58) et, étonnamment, le Real Madrid, représenté par 53 footballeurs. Barcelone est treizième avec 47 joueurs issus de son écurie. Les Pays-Bas font honneur à leur réputation de pays formateur avec trois clubs dans le top vingt et même cinq dans le top 50. Le PSV a permis à 45 joueurs de s'épanouir au sein de l'élite, Feyenoord en a formé 43 avec succès. Les cinq clubs néerlandais du top 50 (l'AZ et Heerenveen en plus du trio déjà mentionné) ont fourni 234 footballeurs actifs au plus haut niveau professionnel en Europe. La France reste également un pays formateur. Elle marque des points grâce au PSG, vingtième avec 40 joueurs, et à l'AS Monaco, 22e avec 38 joueurs. Deux clubs belges émargent au top 50 : Anderlecht (24e) a vu 38 jeunes émigrer partout en Europe et le Standard (29e) a formé 34 joueurs pour l'étranger. Toutefois, on ne trouve pas trace de la Belgique parmi le top 50 des fournisseurs des cinq grandes compétitions (Angleterre, Allemagne, Espagne, France et Italie). Le Real est le premier avec 36 joueurs, suivi par Lyon (35), Barcelone (34), l'Athletic Club Bilbao (26), le PSG et le Stade Rennais ainsi que Manchester United, avec chacun 24 joueurs. L'Hexagone place pas moins de 17 clubs dans le top 50, suivi par l'Espagne avec dix clubs. Un seul club non-européen figure dans ce classement : les Argentins de River Plate ont fourni onze footballeurs aux grandes compétitions. À souligner, la 19e place d'un club plutôt modeste : Munich 1860, qui milite actuellement en division trois allemande, peut se vanter d'avoir formé 17 joueurs actifs au plus haut niveau européen.