La semaine passée, battu 1-3 à Amsterdam par le SC Heerenveen, l'Ajax avait été copieusement hué. Il devait à tout prix se réhabiliter. Mardi soir, en Ligue des Champions, il s'est acquitté de sa mission en battant 3-0 le Maccabi Tel-Aviv. Nicolae Mitea jouait à gauche, Wesley Sonck était sur le flanc droit, repoussant Daniël De Ridder et Tom De Mul sur le banc, ...

La semaine passée, battu 1-3 à Amsterdam par le SC Heerenveen, l'Ajax avait été copieusement hué. Il devait à tout prix se réhabiliter. Mardi soir, en Ligue des Champions, il s'est acquitté de sa mission en battant 3-0 le Maccabi Tel-Aviv. Nicolae Mitea jouait à gauche, Wesley Sonck était sur le flanc droit, repoussant Daniël De Ridder et Tom De Mul sur le banc, Rafael van der Vaart évoluait en pointe. " J'essaie de forcer quelque chose ", a déclaré Ronald Koeman pour justifier ses choix tactiques. Sonck a ouvert la marque. Un autre Belge, Stanley Aborah, 17 ans, qui vient du G. Beerschot, a été lancé en fin de match, deux jours après ses débuts en championnat. Koeman : " Il est costaud et rapide. Il fallait l'aligner car ce genre de match peut lui apprendre beaucoup. Il est promis à un bel avenir ". Cette victoire mettait du baume au c£ur du club, qui a accepté la démission de Louis van Gaal, directeur technique depuis un an seulement. " Je n'aime pas les compromis ", a commenté Van Gaal. Lisez : il voulait davantage de poids par rapport à l'entraîneur, en matière de transferts et de ligne de conduite. Or, Koeman estimait les ambitions de Van Gaal irréalistes, compte tenu de la médiocrité de son noyau. Les réunions se multiplient, à l'Ajax, qui souffre manifestement d'un manque de hiérarchie au sein du groupe. Les nombreuses disputes des joueurs ne sont pas non plus bon signe. WesleySneijder a été prié de cesser de se plaindre sur le terrain. Dimanche dernier, l'Ajax et le PSV s'affrontaient. L'Ajax a été défait 2-0. Le PSV a laissé l'initiative à l'Ajax, qui n'a su que faire, illustrant ainsi parfaitement le manquement le plus cruel du noyau : l'intelligence. HEERENVEEN, qui est dans le groupe de Beveren, en Coupe UEFA, tenait un nul 2-2 au Benfica Lisbonne mais a finalement été battu 4-2. Un Belge, Brian Vandenbussche (ex-Club Bruges), défendait le but frison. LE FC UTRECHT, futur adversaire du Club Bruges en Coupe UEFA, a résisté à la Real Saragosse pendant une heure et quart puis s'est incliné 2-0. Foeke Booy a opté pour un médian supplémentaire et a aligné Stefaan Tanghe seul en pointe. BUTEURS : 1. Kalou (Feyenoord) 9 buts ; 2. Kuijt (Feyenoord) 8 ; 3. Van de Haar (Utrecht), Vennegoor (PSV), Huntelaar (Heerenveen) 6. (R. De Groote)