Ce soir, Livourne affronte le Maccabi Haïfa. L'enjeu : passer l'hiver au chaud et poursuivre sa campagne UEFA. Ce serait un résultat fantastique pour une première participation. L'équipe excelle également en Série A, où elle est quatrième. Pourtant, les spectateurs ne semblent pas mesurer le succès de l'équipe. La semaine dernière, le président Aldo Spinelli a même quitté la tribune, fâché, peu avant le coup de sifflet final, alors que Livourne avait battu Parme. Outre les 5.640 abonnés, seuls 1.804 spectateurs payants avaient rejoint le stade. Trop peu au goût du président, de l'entraîneur et des joueurs, pour un club qui est en train de signer la deuxième meilleure campagne de son histoire : en 1943, le club portuaire de la Toscane avait été vice-champion d'Ital...

Ce soir, Livourne affronte le Maccabi Haïfa. L'enjeu : passer l'hiver au chaud et poursuivre sa campagne UEFA. Ce serait un résultat fantastique pour une première participation. L'équipe excelle également en Série A, où elle est quatrième. Pourtant, les spectateurs ne semblent pas mesurer le succès de l'équipe. La semaine dernière, le président Aldo Spinelli a même quitté la tribune, fâché, peu avant le coup de sifflet final, alors que Livourne avait battu Parme. Outre les 5.640 abonnés, seuls 1.804 spectateurs payants avaient rejoint le stade. Trop peu au goût du président, de l'entraîneur et des joueurs, pour un club qui est en train de signer la deuxième meilleure campagne de son histoire : en 1943, le club portuaire de la Toscane avait été vice-champion d'Italie. Six ans plus tard, après sept saisons parmi l'élite, Livourne avait disparu de la Série A pour plus de 50 ans. L'arrivée en 1999 de Spinelli, un homme d'affaires de Gênes, qui avait été président de Genoa Calcio pendant douze ans, a remis le club en selle. Livourne a quitté la D3 en 2002 et en 2004, il a retrouvé l'élite. Livourne doit notamment son succès aux buts de Christian Lucarelli, un avant qui est né et a grandi à Livourne et est un des rescapés de l'ancienne équipe. En trois saisons, il a marqué 72 buts en championnat. Au début de cette saison, on a cru que Lucarelli (30 ans), en dispute avec Spinelli, allait partir, mais l'attaquant, qui a raté de peu une sélection pour le Mondial, est resté. Cette saison, il évolue de concert avec le Lituanien Tomas Danilevicius (28 ans), qui s'est produit pour Beveren en 2001-2002 et a marqué 12 buts en 29 joutes, ainsi que pour le Club Bruges (sept matches de 1996 à mi 1998). Les autres piliers de l'équipe sont le gardien Marco Amelia et Sammy Kuffour, le défenseur ghanéen qui a joué pendant des années au Bayern avant de rejoindre l'AS Rome. Amelia, récompensé de sa bonne saison par un poste de troisième gardien au Mondial, intéresse Milan, qui doit remplacer Dida, blessé. Daniele Arrigoni (44 ans) entraîne Livourne. L'année dernière, il a effectué des débuts convaincants en Série A avec Cagliari. Arrigoni aussi est las des contestations et du manque de reconnaissance des Italiens. Depuis que l'actuel sélectionneur de l'Italie, Roberto Donadoni, a démissionné suite à un conflit avec Spinelli, le club n'a plus retrouvé sa sérénité. ALESSANDROBILLY COSTACURTA est le plus vieux joueur de la Ligue des Champions depuis une semaine. Le défenseur de Milan avait 40 ans, six mois et 28 jours. Dany Verlindendétenait le record précédent. Le 9 décem-bre 2003, le portier de Bruges avait 40 ans, trois mois et 24 jours contre l'Ajax. Deux autres quadragénaires se sont produits en Ligue des Champions : Tasos Mitropoulos(Olympiacos) et Donato(Deportivo La Corogne). PAOLO MALDINI (38 ans) a annoncé après le match con-tre l'AEK Athènes qu'il ne pensait pas à prolonger son contrat mais plutôt à raccrocher en mai. DIDA, le gardien brésilien de Milan, s'est blessé à Athènes. Il souffre d'une déchirure du ménisque et est out deux à trois mois. L'Australien Zeljco Kalac (33 ans) a été promu titulaire jusqu'au mercato de janvier et Valerio Fiori, âge de 37 ans, devient numéro deux. Il n'a plus joué le moin-dre match de championnat depuis trois ans. Arrivé à Milan en 1999, il ne s'est plus produit depuis le 24 mai 2003 - con-tre Piacenza. LES BELGES : Gaby Mundingayi a participé à la totalité de la rencontre qui a vu la Lazio enlever un troisième succès d'affilée contre Ascoli. Le médian a été avec le gardien Peruzzi et l'attaquant Pandev, le meilleur de son équipe. Bien que sauvé à deux reprises par ses montants, Jean-FrançoisGillet a été un des héros de Bari qui a conservé, à dix pendant 40 minutes, le partage blanc contre Trieste. Le changement d'entraîneur a fait du bien à Walter Baseggio qui, depuis, est titulaire mais l'ex-Anderlechtois et ses équipiers n'ont pu se défaire de Vérone (1-1). G. FOUTRÉ