Fin juin, une breaking news plonge les amateurs de football néerlandais dans tous leurs états. L'homme de verre a décidé de remonter sur le terrain ! De fait, Arjen Robben s'entraîne avec le " FC ". Groningue est associé pour toujours à son monument, Jan van Dijk, au buteur Peter Houtman et à la dynastie Koeman (le père Martin et ses célèbres, fils Ronald et Erwin Koeman), mais les mouvements de hanche et les dribbles de l'ailier ont toujours enthousiasmé la province. Robben, qui s'était entraîné en secret avec un entraîneur personnel à huit reprises sur un terrain annexe du Bayern, n'avait toutefois pas échappé à l'oeil perçant d'un journaliste du Bild. L'ancien international effectue donc un come-back surprenant, qui plonge les fans de Groningue dans l'extase.
...

Fin juin, une breaking news plonge les amateurs de football néerlandais dans tous leurs états. L'homme de verre a décidé de remonter sur le terrain ! De fait, Arjen Robben s'entraîne avec le " FC ". Groningue est associé pour toujours à son monument, Jan van Dijk, au buteur Peter Houtman et à la dynastie Koeman (le père Martin et ses célèbres, fils Ronald et Erwin Koeman), mais les mouvements de hanche et les dribbles de l'ailier ont toujours enthousiasmé la province. Robben, qui s'était entraîné en secret avec un entraîneur personnel à huit reprises sur un terrain annexe du Bayern, n'avait toutefois pas échappé à l'oeil perçant d'un journaliste du Bild. L'ancien international effectue donc un come-back surprenant, qui plonge les fans de Groningue dans l'extase. " Pourquoi ai-je rechaussé mes crampons ? Par amour pour le club ", a déclaré Robben lors de sa présentation officielle le 28 juin. " C'est probablement l'appel des supporters qui m'a le plus incité à opérer mon retour. Arjen, suis ton coeur ! La perspective de revenir à Groningue commençait à me démanger. C'est devenu une mission. Je travaille à mon come-back de footballeur professionnel. Au FC. " Après une saison sabbatique, Robben a donc choisi le club où il avait effectué ses débuts, à seize ans. Il se rendait à l'entraînement à vélo, à l'époque. Groningue est le seul club auquel il n'a pas résisté, comme il l'a avoué lui-même. L'ailier de 36 ans a parcouru l'Europe, de Chelsea au Real Madrid, en passant par le Bayern, tout en collectant 96 caps en équipe nationale. C'est pour son expérience que le PSV, et plus récemment l'Ajax, dont le directeur Marc Overmars espérait qu'il remplace Hakim Ziyech, transféré à Chelsea, le convoitaient. Le retour de Robben, dont le père Hans assure l'accompagnement des talents au club et règle les problèmes footballistiques, a créé le buzz. Pourtant, le club, durement frappé par la crise du corona, a dû se restructurer et limoger de nombreux employés. Il a économisé un million d'euros sur sa masse salariale. C'était nécessaire, car il n'a eu que seize millions de rentrées pour un budget initial de 18 millions. Le directeur technique Mark-Jan Fledderus (37 ans) n'a pas dissimulé sa fierté, parlant d'un grand jour pour l'ensemble du club. " Nous nous sommes attelés à la tâche tous ensemble, sans jamais baisser les bras. " La direction savait qu'elle devrait faire appel à Robben un jour ou l'autre, depuis mai 2019 et l'annonce de ses adieux au football professionnel. Dans quel rôle ? Ça n'avait aucune importance, pour autant que le chouchou du public revienne. C'est que le FC Groningue sait depuis longtemps que la seule mention du nom de Robben agit comme un aimant sur la province. Pas seulement sur les supporters, mais aussi sur les sponsors. Il attire également l'intérêt de la presse. La présentation de l'ailier gauche dans le stade a même été retransmise en direct à la télévision, du jamais vu pour Groningue. Les conséquences ont été immédiates. En une demi-journée, le club a écoulé 2.100 abonnements de plus. La ruée a été telle que le système informatique s'est retrouvé saturé. Parce que tout le monde se passionne pour le projet Robben. Le jour-même de l'annonce de son retour, cinq entreprises se sont manifestées pour louer une loge. Subitement, au centre-ville, on a vu des gens se balader avec le maillot du FC floqué du nom de leur chouchou. Le club a vendu plus de 300 maillots en un rien de temps. Pendant son année sabbatique, Robbe a pleinement profité de la vie avec son épouse Bernadien et leurs trois enfants (deux fils et une fille). Ils sont partis aux sports d'hiver, ce qui était interdit pendant sa carrière. Robben s'est également entraîné pour le marathon de Rotterdam, il a nagé pour récolter de l'argent contre la SLA, une maladie dégénérative des muscles, et son corps, usé par 19 ans de football au plus haut niveau, a eu le temps de récupérer. Comme il ne ressentait plus aucun symptôme d'usure, que les travaux de sa nouvelle villa à Groningue étaient bien avancés et qu'il ne supporte pas l'inaction, le directeur général Wouter Gudde (36 ans), avec lequel il était en contact régulier, a pris sa voiture, le 21 mai, direction Munich, pour une visite-surprise, en compagnie de Fledderus. Une demi-surprise, car Gudde avait tout de même mis Bernadien dans la confidence. Robben a été agréablement surpris par la visite et même ému, car en fin de compte, les avances de son grand amour tombaient à pic. Ils ont misé sur la convivialité et ont commandé des sushis. La famille Robben a même emballé les restes en cas de coup de fringale du duo sur le long chemin de retour. Ils ont discuté, mais les deux dirigeants avaient soigneusement préparé leur voyage en Bavière. Ils ont montré une compilation d'images à l'ancien footballeur. Pas seulement celles de ses actions, mais aussi des clichés de l'ancien basketteur américain Michael Jordan, tirés de l'excellent documentaire The Last Dance. Une expression revient en fil rouge : la rage de vaincre. Robben sait que c'est le bon moment. Il est encore en mesure d'aider le FC sur le terrain. Il va communiquer son professionnalisme et son expérience à ses collègues. Un grand joueur ne se satisfait jamais de la normalité. " La pandémie a joué un rôle important ", a reconnu l'ailier fin juin durant sa présentation officielle. " J'ai réfléchi à mon rôle. Qu'allais-je faire pour le club ? Je n'ai pas l'ambition de devenir entraîneur ou directeur. Je suis encore en pleine forme. Cette année sans football m'a fait du bien. N'appelez pas ça un come-back. C'est une tentative de retour. Je ne manque certainement pas de motivation ni d'engagement, mais je ne me suis pas entraîné intensément pendant un an, pas plus que je n'ai joué. Je ne veux pas décevoir les fans ni les sponsors. Peut-être ne vais-je pas jouer le moindre match, peut-être vais-je en disputer, mais certainement pas 34. D'ailleurs, je n'ai jamais joué autant de matches sur une saison. " Bronzé, Robben, revêtu d'un veston et d'un T-shirt blanc impeccable, est rayonnant. Au premier rang pour l'écouter, son père, sa mère et sa femme. Il considère son retour au FC comme un bonus. Un contrat d'une seule saison, à des conditions modestes. " Si j'échoue, il y aura toujours des gens pour affirmer que je n'aurais pas dû revenir. Mais je n'ai vraiment rien à perdre. J'ai fait carrière. J'essaie simplement d'y ajouter une jolie touche finale. Qu'est-ce qui m'empêche de le faire ? Rien. Il y a évidemment une énorme différence de niveau avec le Bayern, mais je suis d'un naturel positif. " C'est la deuxième fois qu'Arjen Robben aide le FC Groningue à traverser une période difficile. Il n'est pas exclu, si les autorités locales l'y autorisent, compte tenu de la pandémie, que le club se produise dans un Euroborgstadion comble cette saison. Car Groningue veut revoir le FC et l'action signature d'Arjen Robben, quand il repique vers l'axe, de son flanc droit, pour déposer le ballon dans les filets grâce à son pied gauche magique. Robben est-il encore à même de réaliser des miracles ? Va-t-il rendre fous les habitants si terre à terre de sa province ? En tout cas, leur coeur bat plus vite depuis le retour de leur star. L'ancien international a opéré un retour prudent. Robben n'a pas participé aux premières séances collectives le 20 juillet, alors que FOX Sports, la chaîne locale RTV Noord et le canal YouTube associé à la page Facebook du club s'étaient associés pour les retransmettre en direct. " J'ai trébuché dans le jardin. Mon pied est resté coincé dans le gazon ", explique l'ailier. " Nous avons donc préféré que je me repose quelques jours. À part ça, tous les indicateurs sont au vert. " Robben, qui bénéficie régulièrement de séances individuelles supplémentaires, travaille sa condition physique en prévision de la reprise du championnat, qui se déroulera contre le PSV, le club où Robben a connu le succès de 2002 à 2004, avant d'être transféré à Chelsea. " C'est en tout cas mon objectif ", a déclaré le coach Danny Buijs à la presse néerlandaise début août. " Pour le moment, ça s'annonce bien. Je dois tout au plus adapter de temps en temps son planning fait sur mesure. " Concrètement, Robben n'a effectué qu'une apparition d'une demi-heure, le 22 août, lors du match amical de Groningue contre Almere City (D2). Le coéquipier du médian Ahmed El Messaoudi (25 ans, passé par le Lierse, le Standard et Malines) a ensuite confié : " C'est fait. Rejouer m'a vraiment fait du bien. " Buijs reste plus prudent. " Mi-août, j'ai remarqué qu'Arjen avait tendance à dépasser les limites imparties par son programme et qu'il exagérait. Ces efforts trop intenses ont eu quelques suites légères, des raideurs et des douleurs musculaires. Il s'agit donc de rester sur ses gardes. "