Fabien Barthez a disputé, samedi à Nantes, son dernier match de la saison. La commission centrale de discipline de la Fédération française lui a infligé vendredi passé une suspension ferme de trois mois à laquelle s'ajoutent trois mois de suspension avec sursis. Cette peine est la conséquence de son attitude, pour le moins scandaleuse, le 12 février quand il cracha sur Abdallah el-Achiri, l'arbitre du match amical WAC Casablanca-Marseille.
...

Fabien Barthez a disputé, samedi à Nantes, son dernier match de la saison. La commission centrale de discipline de la Fédération française lui a infligé vendredi passé une suspension ferme de trois mois à laquelle s'ajoutent trois mois de suspension avec sursis. Cette peine est la conséquence de son attitude, pour le moins scandaleuse, le 12 février quand il cracha sur Abdallah el-Achiri, l'arbitre du match amical WAC Casablanca-Marseille. Jean-François Lamour, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, fut un des premiers à réagir suite à l'annonce de cette sanction pour le moins clémente. Le règlement de la 3F est pourtant très clair et stipule qu'en cas de crachat à l'encontre d'un officiel, la suspension est de six mois ferme, incompressible et susceptible d'être aggravée. Issu du football amateur, le nouveau président de la fédé française a deviné l'importance et la gravité du moment. Jean-Pierre Ecalettes déclara tout de suite : " Le bureau du conseil fédéral a décidé d'interjeter immédiatement appel de la décision auprès de la commission supérieure d'appel de la Fédération ". Les arbitres sont outrés par la légèreté de la sanction. Pour eux, les matches seront désormais plus difficiles à guider si les lois sont adaptées à la personnalité des fautifs. Il ne peut y avoir une règle pour les inconnus et une autre pour les stars dont une des missions est de donner l'exemple aux jeunes. A Marseille, le président, Pape Diouf, a crié au scandale, estimant même qu'on veut éliminer Fabien Barthez. Cette histoire est en fait un immense flop qui dessert l'image de marque du football français. L'appel maintient la suspension du gardien marseillais et sera examiné dans un délai de deux à trois semaines. (P. Bilic) COUPE DE FRANCE. En quarts de finale, Nîmes (National) a sorti son quatrième club de D1, Sochaux (4-3 après prolongations), après Saint-Etienne, Ajaccio et Nice. Auxerre (L1) a éliminé Boulogne-sur-Mer, club de CFA (1-2, après prolongations), Sedan (L2) a écarté Grenoble (L2, 2-1 après prolongations) et Monaco (L1) en a fait de même avec Clermont (L2, 1-0 après prolongations). Tirage au sort des demi-finales(10 et 11 mai) : Auxerre-Nîmes, Monaco-Sedan. ALOU DIARRA, prêté à Lens par Liverpool, pourrait rester dans le Nord à la fin de la saison. Mais l'option d'achat est élevée : 3 millions d'euros. LILIAN THURAM a réaffirmé clairement qu'il ne reviendrait pas sur sa décision de ne plus jouer en équipe de France. BUTEURS : 1. Frei (Rennes) 16 buts ; 2. Pagis (Strasbourg), Pauleta (PSG), Ilan (Sochaux) 12, Juninho (Lyon), 12.