Au niveau sportif, le Sporting de Charleroi est en train, après quatre journées de championnat, de confirmer son excellente dernière saison. Seule équipe à n'avoir pas encaissé le moindre but après trois matches, Charleroi a été rejoint dans ce classement particulier lors du dernier week-end de compétition. Les Carolos partagent dorénavant, avec 2 buts, le leadership de la meilleure défense en compagnie du Club Bruges, de Westerlo et de... Roulers ! Les Zèbres sont troisièmes, invaincus et présentent exactement le même bilan chiffré que le champion en titre brugeois (5 buts pour et 2 contre).
...

Au niveau sportif, le Sporting de Charleroi est en train, après quatre journées de championnat, de confirmer son excellente dernière saison. Seule équipe à n'avoir pas encaissé le moindre but après trois matches, Charleroi a été rejoint dans ce classement particulier lors du dernier week-end de compétition. Les Carolos partagent dorénavant, avec 2 buts, le leadership de la meilleure défense en compagnie du Club Bruges, de Westerlo et de... Roulers ! Les Zèbres sont troisièmes, invaincus et présentent exactement le même bilan chiffré que le champion en titre brugeois (5 buts pour et 2 contre). Mais le club a profité de la trêve consacrée aux qualifications pour le Mondial 2006 (nous savons tous ce qu'il reste comme chance aux Diables) pour faire la Une des événements extra-sportifs. Tout d'abord, LaurentCiman s'est vu infliger une suspension jusqu'au 31 octobre suite à son contrôle antidopage positif. Ensuite, mardi dernier, était prévue au siège de la fédération la comparution de JackyMathijssen suite à son exclusion de la zone neutre lors du match contre Genk. Ne connaissant pas les raisons réelles qui ont poussé le quatrième arbitre à renvoyer le Limbourgeois, je ne me permettrai pas de juger quant à la sévérité de la suspension (4 matches), mais tout ce que je peux dire, et là, je parle en toute connaissance de cause, c'est que les instances fédérales tiennent compte des antécédents de la personne jugée. Ce qui me paraît par contre exagéré, c'est l'amende infligée au coach carolo, mais j'ai cru comprendre qu'il se trouvait dans une période de sursis. Durant la séance, MogiBayat a été prié de quitter les lieux pour des propos déplacés envers la maison de verre. Peut-être que sans ce nouvel incident impliquant le manager du Sporting, la sanction envers son entraîneur aurait été moins lourde ? Celui-ci étant accompagné de l'avocat du club, Maître Jean-Pierre Deprez, je ne suis donc pas certain que la présence du neveu du président était vraiment indispensable. AbbasBayat, personne sensée et bien éduquée, va certainement un jour en avoir marre des frasques de Mogi. Pour terminer, je ne pouvais passer sous silence la plainte déposée contre la FIFA par le club concernant le dossier MajidOulmers. A partir du moment où les clubs n'ont pas souscrit de solides assurances pour se couvrir en cas de blessure avec l'équipe nationale, qui doit prendre en charge la perte financière engendrée par cette blessure ? Les tout grands clubs européens s'assurent bien contre les blessures de leurs stars mais dans ces cas-là, il s'agit de sommes colossales que ces clubs ont probablement le moyen de payer. Est-ce le cas du Sporting qui est contraint par la FIFA de libérer le joueur et cela sans aucune indemnité ? Le joueur perd également de l'argent en cas de blessure grave : ses primes dans la plupart des clubs ne sont plus payées à partir du deuxième mois d'invalidité. Il peut toujours s'assurer à titre individuel mais les primes sont chères et les compagnies couvrant les footballeurs sont de plus en plus rares car il y a eu beaucoup d'abus dans le passé. On attend le résultat de ce jugement avec impatience !nEtienne DelangreLes grands clubs européens s'assurent bien mais EN ONT PROBABLEMENT LES MOYENS