Les Vert et Rouge ne prolongeront pas leur présence en D1 après y avoir beaucoup apporté de volonté. Il faudra tout reprendre à zéro en D2. Sedan a toujours accueilli de nombreux supporters belges dans son stade. Les Ardennais de chez nous se sont délectés en suivant le championnat de France de D1.
...

Les Vert et Rouge ne prolongeront pas leur présence en D1 après y avoir beaucoup apporté de volonté. Il faudra tout reprendre à zéro en D2. Sedan a toujours accueilli de nombreux supporters belges dans son stade. Les Ardennais de chez nous se sont délectés en suivant le championnat de France de D1. Avec ToniBrogno, les Sangliers ont vécu de beaux moments. Sa mise à l'écart, suivie par son retour à Westerlo, a précédé la baisse de régime de Sedan puis le renvoi de ce club en D2. Le magazine des Ardennais a récemment rendu hommage à deux joueurs français ayant évolué en Belgique : Matthieu Verschuere et Pierre Michelin. Le premier porta les couleurs de Gand, qu'il quitta en fin de saison 2001-2002 pour retrouver Sedan, et Pierre Michelin, un médian défensif de grande classe, évolua au Daring de Bruxelles de 1966 à 1970. Tous deux ont été impressionnés par leurs aventures chez nous. " En Belgique, les supporters viennent au stade pour faire la fête ", souligne Matthieu Verschuere. " C'est sympa. Il y a six ou sept équipes belges de bon niveau qui pourraient jouer dans le championnat de France. Puis cinq ou six qui seraient de bonnes D2 chez nous. Et enfin quelques formations plus faibles. Mais c'est tout de même des matches de Coupe chaque fois ". Matthieu n'a pas eu de chance lors de la récente saison à Sedan car il fut blessé aux adducteurs, au genou et à la tête. Verschuere a trois poumons, comme c'était le cas de Pierre Michelin autrefois. Ce dernier est également revenu sur son séjour chez nous dans le magazine de Sedan : " En 1966, Sedan venait de rater le titre de peu. Le club se retrouva alors dans l'obligation de transférer plusieurs joueurs afin de continuer l'aventure. Je suis parti un peu à contrec£ur " Durant quatre ans, Pierre Michelin (cinq fois international) équilibra l'entrejeu du Daring. Les anciens de Molenbeek se souviennent encore des bons matches qu'il disputa face à un certain Paul Van Himst. " J'ai été retenu en équipe nationale de la Ligue nationale belge pour une rencontre face à la Hongrie ", dit-il. " On pouvait incorporer un joueur étranger par sélection. Et c'est moi qui fut choisi : cela reste un grand honneur ". Plus tard, il travailla comme éducateur et formateur à l'INF de Vichy où il prodigua ses conseils à un certain Jean-Pierre Papin. (P. Bilic) VAHID HALILHODZIC veut absolument garder Ronaldinho au PSG. Le Brésilien est cité à Manchester United, au Real et au Barça. LASLO BOLONI a signé, après avoir hésité, un contrat de deux ans en tant que coach de Rennes. ANDERSON pourrait quitter Lyon pour Liverpool. De son côté, Sidney Govou se demande si Lyon veut le vendre ou pas. LOIC AMISSE prend la place d' Angel Marcos en tant qu'entraîneur de Nantes. PSG, l'ancien président Laurent Perpère a signé des propos explosifs dans le Monde : " La grande famille du football est un leurre où chacun fait ses petits arrangements ". Il a même affirmé, avant de revenir sur ses propos que l'arbitrage était un système mafieux avec des arbitres qui décident de la vie et de mort des clubs. MONACO : rétrogradé en L2, ce club passera en appel le 18 juin. PAULETA a quitté Bordeaux et pourrait se retrouver au PSG la saison prochaine. DANIEL LECLERCQ a signé à Valenciennes.