Il y a quelques années, Soualiho Meïté avait fait forte impression sous le maillot de Zulte Waregem, grâce à son gros moteur et à ses qualités à la récupération, le tout aux côtés de Lukas Lerager. Arrivé en février 2016, il avait disputé 52 matches de championnat au Essevee, avant de quitter la Belgique, la Coupe en poche, pour retourn...

Il y a quelques années, Soualiho Meïté avait fait forte impression sous le maillot de Zulte Waregem, grâce à son gros moteur et à ses qualités à la récupération, le tout aux côtés de Lukas Lerager. Arrivé en février 2016, il avait disputé 52 matches de championnat au Essevee, avant de quitter la Belgique, la Coupe en poche, pour retourner en France durant l'été 2017 . Zulte avait conclu un accord avec Lille après avoir acheté le joueur, avec une clé de répartition de 40-60 en cas de revente. L'international espoir français, d'origine ivoirienne, a ensuite signé à l'AS Monaco, pour huit millions, mais n'a pas réussi à s'imposer sous la direction de Leonardo Jardim. Il a ensuite été prêté à Bordeaux au bout de six mois. Le solide médian, droitier, s'y est mieux senti. Gustavo Poyet l'a ressuscité et le Torino n'a pas tardé à s'intéresser à lui. En juillet 2018, le club transalpin a même versé 11,5 millions aux Monégasques, assortis d'un contrat jusqu'en 2023. L'ancien joueur d'Auxerre s'est montré très régulier en Serie A. En plus de son travail défensif, il a marqué trois buts et délivré sept assists en 94 matches. Stefano Pioli (55 ans), l'entraîneur à succès de l'AC Milan, est actuellement confronté à la blessure d' Ismaël Bennacer (23 ans). Il était donc à la recherche d'alternatives susceptibles de le dépanner immédiatement dans l'entrejeu. D'autant que le puissant Franck Kessié n'a guère de répit et qu' Hakan Calhanoglu et Rade Krunic ont souffert du coronavirus. Meïté, que les Rossoneri louent pour cinq millions, est avant tout engagé pour étoffer le noyau du club, qui tente de décrocher son premier Scudetto depuis 2011.