Samedi prochain, à 18 heures, Romelu Lukaku, Ivan Perisic et Radja Nainggolan, qui est finalement resté à Milan, jouent à domicile, au stade Giuseppe Meazza. Et cette fois, les Rossoneri entament le match avec plus de points que leurs adversaires. Après trois journées, les troupes de Stefano Pioli sont en effet en tête de la Serie A, ex-æquo avec l'Atalanta, avec le maximum de points, mais un but de moins que la phalange de Gian Piero Gasperini.
...

Samedi prochain, à 18 heures, Romelu Lukaku, Ivan Perisic et Radja Nainggolan, qui est finalement resté à Milan, jouent à domicile, au stade Giuseppe Meazza. Et cette fois, les Rossoneri entament le match avec plus de points que leurs adversaires. Après trois journées, les troupes de Stefano Pioli sont en effet en tête de la Serie A, ex-æquo avec l'Atalanta, avec le maximum de points, mais un but de moins que la phalange de Gian Piero Gasperini. Alexis Saelemaekers et ses coéquipiers n'ont pas eu un calendrier difficile en ce début de saison. Ils ont aisément remporté leurs matches face à Bologne (2-0) et La Spezia (3-0), de même que leur déplacement à Crotone (0-2). Le gardien Gianluigi Donnarumma (21 ans) a donc réussi trois clean-sheets et il espère bien améliorer cette statistique. La saison passée, il a préservé ses filets à douze reprises. À titre de comparaison, l'Inter compte sept points sur neuf, après des duels contre la Fiorentina (4-3), Benevento (2-5) et à la Lazio (1-1). Milanello respire la tranquillité, pour le moment. Sixième la saison écoulée, l'équipe du capitaine Alessio Romagnoli (25 ans) a dû reprendre le collier le 17 septembre, au deuxième tour préliminaire d'Europa League. Milan a parfaitement négocié son déplacement aux Shamrock Rovers (0-2). Les Norvégiens de Bodö/Glimt ont été un peu plus costauds à San Siro (3-2), mais c'est surtout le match de barrage contre les Portugais de Rio Ave qui s'est déroulé à la façon d'un thriller. Au terme des prolongations, le score était de deux buts partout et Milan s'est imposé 8-9 aux tirs au but. Il est placé dans le groupe H, avec le Celtic, le Sparta Prague et Lille, des adversaires de renom. L'AC Milan s'est qualifié pour la phase de poules en alignant sept joueurs de moins de 23 ans et sans Zlatan Ibrahimovic (39 ans), qui a été contraint de rester en Italie, puisqu'il a été contaminé par le virus. L'éclosion des jeunes est porteuse d'espoirs et symbolise la nouvelle gestion du club. Même quand le Suédois est de la partie, les Rossoneri conservent le plus jeune noyau de tout le championnat d'Italie. Daniel Maldini (18 ans) a remplacé Zlatan contre Rio Ave. Ce nom ne vous est sans doute pas étranger : il est le fils d'un monument du club, Paolo, et le petit-fils de l'ancien sélectionneur Cesare. Donnarumma, Davide Calabria (23 ans), Matteo Gabbia (vingt ans), Theo Hernández (23 ans), Frank Kessié (23 ans), Ismaël Bennacer (22 ans) et Saelemaekers (21 ans) complètent la jeune garde. Le mérite de ce succès revient au CEO sud-africain du club, Ivan Gazidis (56 ans). Arrivé d'Arsenal en décembre 2018, il a mis sur pied un projet ambitieux à San Siro. Il a fait de la formation et de l'éclosion des jeunes sa priorité. " Nous voulons développer un football moderne et mener une gestion proactive ", a-t-il récemment déclaré à The Athletic. " Nous n'avons pas l'intention de nous laisser gérer par les agents des joueurs. Nous pouvons compter sur une cellule de scouting de classe mondiale et des analystes qui parviennent à détecter les jeunes talents. Ce sont les bases de notre stratégie. " Le principal argument de Milan, pour convaincre les jeunes ? Paolo Maldini. Le directeur sportif leur communique son enthousiasme, durant ses speeches. Il a déjà convaincu le médian Sandro Tonali (vingt ans), que Brescia loue à l'AC pour dix millions. Il a également enrôlé Brahim Diaz (21 ans) et le grand talent norvégien Jens Petter Hauge (vingt ans), alors qu'on les avait associés à l'AS Monaco et au Cercle Bruges cet été. Il a conféré un nouveau visage à son club. L'entraîneur joue un rôle crucial. En 2020, c'est lui qui a gagné le plus de points en Serie A, après l'Atalanta. L'ancien défenseur, âgé de 54 ans, a entamé son mandat à Milan en octobre 2019. Après des débuts difficiles, il a mis en place un 4-3-3 très efficace, ce qui lui a permis de voir son contrat prolongé jusqu'en 2022, alors que Milan pensait initialement confier son équipe à l'Allemand Ralf Rangnick (62 ans).