G ert Verheyen a bien rigolé lorsque, pendant la préparation, on lui a demandé quelle était sa philosophie du football. Quel entraîneur ne répondrait pas : un jeu offensif basé sur un pressing haut ? Le nouvel entraîneur aimerait jouer en 3-4-2-1, comme il le faisait avec l'équipe nationale, mais il sait aussi qu'à Ostende, il devra être plus souple et pouvoir jouer en 3-5-2 ou en 4-3-3.
...

G ert Verheyen a bien rigolé lorsque, pendant la préparation, on lui a demandé quelle était sa philosophie du football. Quel entraîneur ne répondrait pas : un jeu offensif basé sur un pressing haut ? Le nouvel entraîneur aimerait jouer en 3-4-2-1, comme il le faisait avec l'équipe nationale, mais il sait aussi qu'à Ostende, il devra être plus souple et pouvoir jouer en 3-5-2 ou en 4-3-3. Hugo Broos aurait voulu transférer Coosemans mais le Camerounais Ondoa, avec qui il fut champion d'Afrique en 2017, était beaucoup moins cher. Il dirige plus et est plus grand que Dutoit mais le Français (7 clean sheets en 19 matches la saison dernière) devrait être titulaire. En période de préparation, l'équipe était bien organisée et Ostende a concédé peu d'occasions, même contre les bonnes équipes. Faes n'a que 20 ans mais il relance bien et a de la présence. Ses prêts à Heerenveen et à l'Excelsior ont fait de lui un homme. Il a sa place dans l'axe d'une défense expérimentée avec Milovic (29) à ses côtés et Lombaerts (33) à gauche. L'ex-international brugeois peut partir mais, jusqu'à nouvel ordre, il est toujours là et a livré une bonne période de préparation. S'il devait toute de même s'en aller, Tomasevic - de retour après une opération au ménisque et, en principe, toujours titulaire - peut le remplacer sur le flanc gauche. À droite, le jeune Bushiri (18) a démontré la saison dernière qu'il avait de l'avenir. S'il est prêt pour le début du championnat, Tomasevic a sa place sur le flanc gauche, Bjelica et Ndenbe - la bonne surprise de la préparation - pouvant toujours le remplacer. Le Monténégrin est plus défensif que Capon ( Rezaian, qui a participé à la Coupe du monde avec l'Iran, a repris plus tard) qui doit donner l'impulsion sur le flanc droit mais peut également devenir quatrième ou cinquième défenseur en perte de balle. L'entrejeu devra faire preuve de souplesse tactique. Au départ, Ostende jouera avec deux médians défensifs - Vandendriessche et Nkaka - même si, face à Zulte Waregem, Verheyen avait opté pour un triangle avec un médian défensif (Nkaka) dans le dos de Canesin et Vandendriessche, plus deux attaquants de pointe. Des médians défensifs, il en a assez, même si Marquet (qui reste sur une mauvaise saison à Waasland-Beveren) et Jonckheere (un joueur polyvalent opéré au tendon d'Achille), qui peuvent élargir le jeu, ne seront pas prêts pour le début de championnat. Devant eux aussi, ce ne sont pas les possibilités qui manquent. Sur le flanc droit, Canesin semble certain de sa place. Rajsel (de retour après une grave blessure au genou et qui garde bien le ballon), Boonen (qui joue des deux pieds) et Banda constituent autant d'alternatives et peuvent aussi jouer à gauche. Sakala, qui débarque de l'équipe B du Spartak Moscou, a impressionné par ses dribbles et sa vitesse mais il manque encore de volume de jeu. Guri a inscrit 20 buts et délivré 6 assists la saison dernière en D1 albanaise. Il a beaucoup marqué en préparation également mais est parfois un peu lent balle au pied. La saison dernière, Zivkovic ne s'est montré que lors des play-off 2 (7 buts en 9 matches). Ses tests physiques sont bons mais il doit travailler plus car à la Versluys Arena, l'époque où un ou deux joueurs pouvaient rester dans le rond central en perte de balle est révolue. Le groupe est bien plus jeune que lors des saisons précédentes. Des joueurs talentueux et expérimentés comme Milic, Jali, Berrier, Musona, Akpala et Gano sont partis mais on a vu en période de préparation que Verheyen disposait de jeunes joueurs qui ne demandent qu'à apprendre. Comme le noyau ne compte que 22 joueurs de champs, ils auront du temps de jeu et devraient évoluer. Le nouveau T1 et son staff misent sur l'ambiance et l'esprit d'équipe pour former le KVO 3.0.