FORCES ET FAIBLESSES

Le fait d'avoir pu conserver l'axe central peut-être considéré comme un point positif, car le gardien Koen Van Langendonck, les défenseurs Pietro Perdichizzi, Noël Soumah, Rubin Seigers, Lukas Van Eenoo, l'international ivoirien Kader Keïta et Igor Vetokele ont déjà prouvé leur valeur en D1B. Le transfert d' Edisson Jordanov, arrivé gratuitement de l'Union, où il a joué quinze matches, doit aussi apporter quelque...

Le fait d'avoir pu conserver l'axe central peut-être considéré comme un point positif, car le gardien Koen Van Langendonck, les défenseurs Pietro Perdichizzi, Noël Soumah, Rubin Seigers, Lukas Van Eenoo, l'international ivoirien Kader Keïta et Igor Vetokele ont déjà prouvé leur valeur en D1B. Le transfert d' Edisson Jordanov, arrivé gratuitement de l'Union, où il a joué quinze matches, doit aussi apporter quelque chose. Mais qui va reprendre le rôle du buteur Atabey Cicek (25 ans), retourné en Turquie? Car l'attaquant prêté par Basaksehir, a inscrit douze buts en 25 rencontres pour le compte des Campinois. L'investisseur turc Oktay Erçan annonce encore trois ou quatre renforts. L'un d'entre-eux doit être un opportuniste, capable de faire trembler les filets une bonne dizaine de fois. Jonas De Roeck (41 ans) a repris les entraînements dès le 28 juin. D'août 2017 à juin 2018, l'ex-défenseur central a dirigé 39 matches de Saint-Trond avant d'opter pour les U21 d'Anderlecht, où il a aussi été entraîneur-adjoint. L'Anversois doit faire souffler un vent nouveau. Il est jeune et semble calme. Il remplace Bob Peeters qui, depuis décembre 2017, avait fait de l'excellent boulot et a marqué le club de son empreinte. On attend de De Roeck un système de jeu clair, on lui demande de tirer le maximum de chaque joueur et d'apporter la grinta qui manquait la saison dernière lors des matches face à l'Union et Seraing. En juin 2019, le club a présenté un plan sur trois ans. L'objectif était de remonter en D1A au terme de la saison qui débute. Il faudra donc terminer premier ce qui, avec la concurrence de Waasland-Beveren, Mouscron et Lommel (soutenu par Manchester City), ne s'annonce pas simple.