Adresse De Merodedreef 189, 2260 Westerlo
...

Adresse De Merodedreef 189, 2260 Westerlo Tél. 014/542288 Internet www.kvcwesterlo.be E-mail secretariaat@kvcwesterlo.be Twitter @KVCWesterlo Facebook KVC Westerlo Président / CEO Herman Wijnants Stade 't Kuipje Capacité 8035 places Sponsors Soudal, GMI, Saller/Netex Budget 3,5 millions d'eurosLe budget a été réduit de moitié par rapport à il y a un an et cela se reflète dans la composition du noyau. Acolatse et Ganvoula, sont partis. À leurs places débarquent des attaquants qui n'ont pas pu compter sur beaucoup de temps de jeu récemment : Naessens a peu joué les saisons dernières à Malines, l'Antwerp et Zulte Waregem. Peffer a également été jugé trop léger par les Malinois. Bertjens, lui, a beaucoup joué, mais n'est pas parvenu à maintenir Lommel en D1B. Westerlo compte évidemment sur leur honneur blessé mais encore faudra-t-il qu'ils soient capables de tirer l'équipe vers le haut. Avec le technicien H'Maidat (loué à l'AS Rome), les Campinois disposent d'un potentiel futur chouchou du public. L'accent sera toutefois toujours mis sur l'organisation défensive avec le gardien Van Langendonck et les expérimentés Annys et Corstjens qui forment une paire fiable. Si Westerlo ne s'est pas montré performant la saison dernière, il le doit en partie à l'absence de Benji De Ceulaer, longtemps out suite à une blessure à l'épaule. L'attaquant polyvalent peut décider d'un match en un éclair, comme il l'a déjà prouvé à Genk, à Lokeren et à Saint-Trond. Cette saison, il doit être la pièce maîtresse de l'équipe. Si à 33 ans, sa vitesse pure est évidemment émoussée, le fringant Limbourgeois demeure une menace en contre. Vedran Pelic (41 ans), déjà T2 au Kuipje les saisons précédentes, a pris la succession de Jacky Mathijssen qui, malgré la relégation, pouvait rester selon le CEO Wijnants. Mathijssen a refusé et c'est ainsi que Pelic reçoit pour la première fois la chance de prouver sa valeur en tant que coach principal. Le Bosnien, encore vainqueur de la Coupe de Belgique en 2001 avec Westerlo, est, selon ses ex-collègues Van Wijk et Van Veldhoven, un excellent tacticien et un excellent communicateur. Reste donc à voir la manière dont il gérera les responsabilités de T1 lorsque les résultats seront décevants : sera-t-il également un bon people manager ? Secrètement, le club espère un retour immédiat en D1A, mais étant donné la solidité financière de ses concurrents, cela s'annonce une tâche bien difficile. Suite à la rupture du deal avec Soudal, Westerlo reste désespérément à la recherche de nouveaux investisseurs. Tant qu'ils ne sont pas trouvés, une place dans le top 4 sera un objectif optimiste. Wouter Corstjens & Christophe Bertjens (Lommel), Michiel Jaeken (Antwerp), Jordy Peffer (Malines), Jens Naessens (Zulte Waregem), Konstantinos Rougkalas (Targu Mures, Rom), Junior Oto'o (Braga, Por), Ismail H'maidat (AS Roma, Ita) Mitch Apau (Ol. Ljubljana, Svn), Filip Daems (arrêt), Jore Trompet (Temse), Marko Nikolic ( ? ), Elton Acolatse & Carlos Strandberg (Club Bruges), Khaleem Hyland (Al-Faisaly, Egy), Jordan Mustoe ( ? ), Kenneth Schuermans (OHL), Gilles Ruyssen (Lommel), Jarno Molenberghs ( ? ), Michaël Heylen (Zulte Waregem), Yoni Buyens (Genk), Silvere Ganvoula (Anderlecht), Hervè Matthys (FC Eindhoven, Ned), Robin Henkens ( ? ), Eduards Visnakovs (FS Riga, Ltv), Nemanja Miletic (Partizan, Srb)