LE NOUVEAU: ZECH MEDLEY

Les premiers pas ostendais de Zech Medley ne sont pas une découverte du sol belge. Parce que le grand défenseur, proche des deux mètres sous la toise, a bouclé sa formation chez les Gunners d'Arsenal, un club désormais habitué à pratiquer la rotation lors des phases de poules d'Europa League. Le Londonien s'était ainsi installé sur le banc de Sclessin en décembre 2019, lors d'un partage de fin d'année entre les Rouches et leurs hôtes.
...

Les premiers pas ostendais de Zech Medley ne sont pas une découverte du sol belge. Parce que le grand défenseur, proche des deux mètres sous la toise, a bouclé sa formation chez les Gunners d'Arsenal, un club désormais habitué à pratiquer la rotation lors des phases de poules d'Europa League. Le Londonien s'était ainsi installé sur le banc de Sclessin en décembre 2019, lors d'un partage de fin d'année entre les Rouches et leurs hôtes. Un an plus tôt, Medley avait déjà découvert la compétition sous les ordres d' Unai Emery, grattant quelques minutes de jeu face à Qarabag et Poltava pour deux de ses trois apparitions chez les pros sous le maillot d'Arsenal. Très vite, la marche vers le onze de l'Emirates Stadium paraît trop haute et la suite s'écrit sous forme de prêts dans un football musclé: à Gillingham, sur les pelouses de League One (la troisième division anglaise) d'abord, puis en Écosse, sous le maillot de Kilmarnock. Des expériences pas vraiment fructueuses, pour un joueur qui a pourtant porté le brassard de capitaine chez les U18 des Gunners. Dans un registre similaire à l'expérience qui a tourné au succès avec Jack Hendry, le KVO fait donc du grand défenseur anglais l'une de ses cibles prioritaires pour renforcer un secteur défensif où le leader écossais, mais aussi le jeune Arthur Theate sont très convoités. Massif, mais pas dénué de vitesse ou de technique, Medley n'a en tout cas pas le profil du joueur venu à la Côte pour profiter de l'iode depuis le banc de touche. Avec une formation entamée à Fulham, puis poursuivie à Chelsea avant de prendre la direction d'Arsenal, ses 21 ans abritent un CV presque inédit aux normes d'une Diaz Arena où les parcours comme le sien pourraient pourtant se multiplier au vu de la politique de la direction arrivée l'été dernier. Ses quatre ans de contrat ne sont sans doute pas là pour être menés à terme. 1. Lendemain de vaccin Le match amical prévu contre Anderlecht lors de la préparation a dû être annulé. Suite à une mauvaise réaction d'une bonne partie du noyau au vaccin réalisé la veille de la rencontre, les Côtiers n'ont pas pu affronter les Mauves. 2. Dix buts pour quarante bougies Le jour de ses quarante ans, le club d'Ostende s'est rendu avec un maillot retro sur la pelouse du VV Koekelaere pour son premier match de la préparation. Le gâteau était plutôt indigeste pour les hôtes, dont le gardien s'est retourné dix fois. 3. Bataille de coeur Difficile pour Jelle Bataille de choisir son camp lors du match amical entre ses anciennes couleurs et Zwevezele, auquel le nouveau joueur de l'Antwerp est venu assister. Dans le camp des pensionnaires de D2 Amateurs, on retrouvait un certain Niels Bataille, frère de Jelle. Encore très peu fourni en attaquants, Ostende pourrait se tourner vers son centre de formation pour épauler Makhtar Gueye ou Marko Kvasina en attendant l'une ou l'autre recrue. Buteur lors de la préparation, le jeune Mohamed Berte a rejoint la Côte en U16 après des débuts bruxellois (Leo Uccle et White Star) et est l'un des rares jeunes du KVO qui frappent à la porte du noyau d' Alexander Blessin à l'aube de la deuxième saison de l'Allemand à la Diaz Arena. Doté d'une pointe de vitesse qui rappelle celle de Fashion Sakala et capable de finir ses actions en force ou en finesse, c'est dans un rôle de deuxième attaquant que Berte s'exprime le mieux, malgré un profil qui l'a souvent vu exilé sur un flanc. S'il parvient à digérer les méthodes et les exigences tactiques très pointues d'un Alexander Blessin qui demande beaucoup à ses attaquants en termes de réflexion collective, Berte pourrait parvenir à pousser une première fois les portes de l'élite dans les prochains mois.