LE club

Kleine Nieuwedijk 53, 2800 Mechelen
...

Kleine Nieuwedijk 53, 2800 Mechelen 015/218230 @kvmechelen www.kvmechelen.be info@kvmechelen.be yrkvmechelen Président : Johan Timmermans Manager sportif : Stefaan Vanroy Stade : Achter de Kazerne, AFAS Stadion Capacité : 17.000 places Sponsors : Telenet, AFAS Software, Verelst, Mercedes-Benz, Maes, Golden Palace, Unibet, DCM, Jartazi Budget : 11 millions d'eurosFranck Berrier (KV Ostende), Lucas Bijker (Cadiz, Esp), Bram Castro (Heracles), Alexander Corryn (Antwerp), Igor de Camargo (Apoel Nicosie, Cyp), Gustav Engvall (Bristol City, Eng), Laurent Lemoine (Club Bruges), Miguel Mees (Rupel Boom), Jordy Peffer (Westerlo), Faycal Rherras (Hibernian, Sco), Milan Savic (Étoile Rouge, Srb), Nikola Storm (OHL), Arjan Swinkels (Beerschot Wilrijk), Clément Tainmont (Charleroi), William Togui (Gagnoa, Civ), Michael Verrips (Sparta, Ned). Hassane Bandé (Ajax), Fabien Camus (libre), Glenn Claes (Lommel), Elias Cobbaut (Anderlecht), Colin Coosemans (AA Gand), Ahmed El Messaoudi (Fortuna Sittard, Ned), Denzel Jubitana (Waasland-Beveren), Andy Kawaya (Avellino, Ita), Jonathan Kindermans (RWDM), Dimitrios Kolovos (Willem II, Ned), Anthony Moris (libre), Laurens Paulussen (libre), Mats Rits (Club Bruges), Nicolas Verdier (Eupen), Uros Vitas (libre).En matière de noms et d'expérience de la D1A, nul n'égale Malines. Berrier, Schoofs, Tainmont, Pedersen, De Witte, Matthys, De Camargo... Le noyau a de la gueule, malgré le départ de Cobbaut, Coosemans, Bandé et Rits. Surtout, Malines possède beaucoup de joueurs capables de plier un match. C'est le cas de Storm, un transfert que Van Wijk a bien connu à OHL. L'entraîneur devrait procéder en 4-2-3-1 avec Engvall ou l'avant-centre De Camargo soutenus par Pedersen ou Berrier. Derrière eux, Schoofs et Sylla doivent assurer la régie. Si Sylla part, il sera remplacé par De Witte, qui sera alors confiné au milieu défensif. Derrière, l'arrière gauche néerlandais Bijkers apporte une plus-value directe. Bagayoko et Van Cleemput se disputent le poste d'arrière droit. Swinkels et Mera ont formé un solide duo central pendant la préparation. Van Wijk ne manque pas d'options et possède en Swinkels, De Camargo, Berrier et De Witte des leaders comme il les aime. Mais que se passera-t-il si certains d'entre eux ne jouent pas ? En principe, Berrier aurait dû être mis à l'honneur ici. Mais des problèmes d'arythmie cardiaque, décelés en période de préparation, ont requis des examens supplémentaires. Sylla, capitaine de l'équipe nationale du Mali, est un autre joueur en vue mais il pourrait s'en aller. Reste De Camargo. À 35 ans, l'ancien international a prouvé, à travers ses 18 buts inscrits pour le compte d'Apoel Nicosie la saison passée, qu'il reste un renard des surfaces. Et dire qu'il y a quelques mois à peine, il se frottait encore au Real Madrid, le Borussia Dortmund et Tottenham en Ligue des Champions. Dennis van Wijk reste sur une saison turbulente. Il l'a entamée avec beaucoup d'ambitions à OHL mais a été rapidement écarté. Quelques jours plus tard, Van Wijk prenait place sur le banc de Roulers, pour refaire ses valises en janvier. La direction de Malines a vu en lui son ultime bouée de sauvetage mais la miraculeuse remontée d'Eupen l'a empêché de maintenir le club en D1A. Malines veut remonter le plus vite possible et le répète sans cesse. Il possède tous les ingrédients : budget, équipe et supporters. Louper la promotion serait considéré comme un échec, même si d'autres formations reléguées ont réalisé qu'il n'était pas si évident de quitter cette D1B très compétitive.