Belhocine peut-il redresser la barre?

La saison de Courtrai s'est déroulée en trois actes: Luka Elsner a récolté quinze points sur trente jusqu'à son départ pour le Standard au début du mois d'octobre. Le Slovène a été relayé par Karim Belhocine, qui avait déjà entraîné les Courtraisiens en 2016-2017. Il a achevé l'année calendrier avec 31 points sur soixante. Courtrai occupait donc une jolie huitième place, avec un match de moins.
...

La saison de Courtrai s'est déroulée en trois actes: Luka Elsner a récolté quinze points sur trente jusqu'à son départ pour le Standard au début du mois d'octobre. Le Slovène a été relayé par Karim Belhocine, qui avait déjà entraîné les Courtraisiens en 2016-2017. Il a achevé l'année calendrier avec 31 points sur soixante. Courtrai occupait donc une jolie huitième place, avec un match de moins. La situation s'est dégradée à l'issue de la trêve hivernale. L'équipe n'a gagné que six points sur quatorze et n'a inscrit que 17 buts. C'est le plus mauvais bulletin du championnat. La plupart des entraîneurs auraient été renvoyés pour moins que ça mais le club a maintenu sa confiance en Belhocine. L'entraîneur avait une excuse: début décembre, Pape Habib Gueye s'est déchiré le ménisque et n'était plus été en état de jouer. Le club ne voulait pas non plus prendre trop de risques en faisant remonter le Sénégalais de 22 ans trop tôt sur le terrain, puisque le maintien était déjà assuré et qu'à terme, le transfert de Gueye est censé rapporter de l'argent. L'avant-centre de 1m88 est maintenant rétabli et ça fait une différence, d'autant que Faïz Selemani, auteur de treize buts et six assists, va quitter le club, même si son transfert au KRC Genk vient d'échouer. Courtrai a déjà embauché un autre attaquant. Massimo Bruno (ex-Anderlecht et ex-Charleroi) vient de Bursaspor. Le club espère qu'il va doper la production de buts, avec Gueye, Dylan Mbayo, Amine Benchaib et Dion De Neve, transféré de Zulte Waregem, plus Youssef Challouk, issu de Deinze. Celui-ci a été une des sensations de D1B, ces deux dernières saisons, avec treize buts et vingt assists en cinquante matches. Challouk doit également compenser l'absence d' Abdelkahar Kadri, qui est blessé au genou et indisponible pour plusieurs mois. L'équipe est moins étoffée dans l'entrejeu pour le moment. Courtrai ne loue plus Ante Palaversa, décevant, et Kevin Vandendriessche, opéré du talon, ne sera pas de retour à temps pour le début du championnat. Habib Keïta, un Malien de vingt ans, est prêté par l'Olympique Lyonnais, pour le compte duquel il a fait trois brèves apparitions en Ligue 1 la saison écoulée. La dernière ligne doit encore être renforcée car elle a subi une lourde perte suite au départ de son pilier australien, TrentSainsbury. Dans l'axe, Tsuyoshi Watanabe et Aleksandar Radovanovic doivent donc combler les brèches pour le moment. Sur les flancs, le jeune international chilien Nayel Mehssatou et l'expérimenté Kristof D'Haene sont des valeurs sûres. Le gardien Marko Ilic a apporté une réelle plus-value ces deux dernières années. Courtrai a transféré de Deinze une doublure au Serbe: Tom Vandenberghe. Il va concurrencer les jeunes Maxim Deman et Joris Delle pour la place de deuxième gardien de but. Courtrai vise une place parmi les huit premiers mais il aura besoin d'une fameuse injection de qualité pour atteindre cet objectif. Il ne peut pas se permettre de perdre un de ses piliers, que ce soit à cause d'une grave blessure ou d'un transfert tardif. Toutefois, si la poisse épargne le noyau, celui-ci semble receler suffisamment de qualités pour assurer son maintien en Jupiler Pro League.