Une violente bagarre a éclaté le 31 juillet dans un avion qui reliait Amsterdam à Ibiza. Refusant d'enfiler un masque, deux passagers d'un vol de la compagnie KLM ont finalement été arrêtés à leur arrivée sur le sol espagnol. Toi, c'est quoi le truc que tu ne supportes pas faire avec un masque ?
...

Une violente bagarre a éclaté le 31 juillet dans un avion qui reliait Amsterdam à Ibiza. Refusant d'enfiler un masque, deux passagers d'un vol de la compagnie KLM ont finalement été arrêtés à leur arrivée sur le sol espagnol. Toi, c'est quoi le truc que tu ne supportes pas faire avec un masque ?KRISTOF D'HAENE: Moi, c'est pour faire du sport que j'ai du mal. Sérieusement, c'est impossible de nous demander de faire du sport à une certaine intensité avec un masque. Il y a d'autres choses ridicules, comme ces gens qui portent un masque au volant quand ils sont seuls dans leur voiture. Je me demande parfois s'ils ne font pas ça pour le show... Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer. 28 ans après s'être promis de partager les gains en cas de jackpot, deux amis d'enfance ont pu tenir promesse quand l'un a raflé au Powerball, l'une des loteries des États-Unis, les 22 millions de dollars promis au vainqueur. Ta plus belle preuve d'amitié ?D'HAENE : Pour moi, c'est chaque été, quand on tient notre promesse avec Hans Cornelis, Tim Smolders, Bart Buysse et Stef Wils. Il y a quelques années, quand on était au Cercle Bruges, on s'est promis de partir chaque été en vacances ensemble. C'est tellement rare les amitiés qui perdurent dans le foot que je suis toujours aussi heureux quand Stef nous invite tous dans sa maison à Murcie, en Espagne. Parce qu'elle a constaté que ses visiteurs étaient de plus en plus lourds, la ville de Venise a récemment décidé de réduire de six à cinq le nombre de passagers autorisés à embarquer sur ses gondoles. Toi aussi, tu as pris un peu de poids pendant le confinement ? D'HAENE : Non, moi j'ai perdu entre trois et quatre kilos ! Beaucoup de muscles en fait, à force de courir plus ou moins dix kilomètres par jour. Parfois le double. Quand je ne faisais pas du vélo ou du VTT... Il faut dire que près de chez moi, à Moen, c'est assez vallonné. Les Australiens surfent sur tout ce qui bouge, c'est bien connu. La marque Lorna Jane, enseigne de vêtements de sport, surfe elle sur la peur des gens, et a écopé d'une amende de 40.000 dollars australiens pour avoir laissé entendre que ses leggings et ses hauts " antivirus " étaient efficaces face à l'épidémie. La dernière fois que tu as profité du malheur des autres ?D'HAENE : Ahaha, mais jamais ! Avec Michiel Jonckheere par contre, on aime bien se provoquer un peu. Récemment, on avait fait un pari à l'occasion d'un petit match à 4 contre 4 à l'entraînement. Le vainqueur offrirait un training et des chaussures au fiston de l'autre. Moi, pour le chauffer, je lui avais certifié que j'avais pris du guronsan. Un truc qui est l'équivalent de quatre cafés en un, mais qui se prend avec de l'eau. Comme un Dafalgan. Sans réfléchir, lui l'avait ingéré à sec, sans eau et s'était un peu brûlé, ce qui nous a évidemment fait mourir de rire. Bon, cela ne l'a pas empêché de gagner le pari ( rires). Grand classique deviendra grand. Un petit garçon est né fin juillet sur la bande d'arrêt d'urgence de la rocade bordelaise, soit le ring local. Toi, c'est quoi qui t'occupe le mieux dans les embouteillages ?D'HAENE : Mon truc, c'est surtout d'éviter les autoroutes. Avec ma femme, on aime bien prendre les petites routes de campagne pour partir en vacances. Le plus souvent pour descendre en France ou en Suisse. Ça nous permet de voir un tas de choses, de s'arrêter à l'improviste pour passer la nuit dans des campings au milieu de nulle part ( rires). Le bonheur ! Un imitateur norvégien d'Elvis Presley a battu à Oslo un record du monde en chantant des titres du " King " pendant plus de cinquante heures, lors d'un marathon musical diffusé en direct sur internet. Toi, c'est qui le chanteur que tu pourrais écouter en boucle ?D'HAENE : J'adore chanter. Principalement les chansons de André Hazes Jr. " Doe het licht maar uit " ou " Kleine jonge ". Le papa était très fort aussi dans son genre. Malheureusement, c'est rare qu'on me permette de l'écouter dans le vestiaire, les joueurs de ma génération sont plus fans de musiques commerciales. Hannes Van Der Bruggen et Gilles Dewaele sont comme moi. Mais il faut avoir écouter un jour des schlages pour apprécier.