Ils étaient 27 à reprendre l'entraînement, le 26 juin dernier. Les nombreux curieux qui se pressaient au bord du terrain étaient surtout venus pour voir le nouvel entraîneur, Felice Mazzù. Car à l'époque, Genk n'avait pas encore transféré beaucoup de joueurs. Parmi les spectateurs, on retrouvait beaucoup d'Italiens et après la séance, Mazzù, tout sourire, avait répondu aux sollicitations des fans. Le staff technique et les proches de l'équipe étaient conquis également : le Carolo était déjà comme chez lui à Genk.
...