C'est avec beaucoup de bravoure que Vincent Kompany s'est présenté la semaine dernière à Anderlecht. Son discours était clair et convaincant, il n'a éludé aucune question, passant sans problème du français au néerlandais et à l'anglais. À ses côtés, Marc Coucke était fier comme un paon. Il semblait avoir oublié tous les problèmes, les affronts et les insultes de la saison dernière.
...