Vincent Kompany va désormais reverser, à des projets qui lui tiennent à coeur, les thunes qu'il se fera via l'équipe nationale. C'est chouette. Je ne suis pas de ceux estimant qu'il aurait pu, comme d'autres nababs du foot, être grand seigneur sans pour autant le dire : l'annonce faite au peuple peut entraîner dans ce sillage d'autres joueurs méga-friqués ... qui n'auraient pas songé tout seuls à devenir généreux par ce biais !
...

Vincent Kompany va désormais reverser, à des projets qui lui tiennent à coeur, les thunes qu'il se fera via l'équipe nationale. C'est chouette. Je ne suis pas de ceux estimant qu'il aurait pu, comme d'autres nababs du foot, être grand seigneur sans pour autant le dire : l'annonce faite au peuple peut entraîner dans ce sillage d'autres joueurs méga-friqués ... qui n'auraient pas songé tout seuls à devenir généreux par ce biais ! Kompany risque d'être submergé de demandes et j'ignore ce qui lui tient à coeur ... mais je brûle de savoir où aboutira ce pognon ! Gageons que Vince the Prince privilégiera le philanthropiquement fortiche, sans plus forcément se borner à son monde et à des projets (parfois bateau) du style rédemption-par-le-foot-en-milieu-défavorisé : sponsoriser par exemple la recherche sur les maladies graves des gosses, captain, ça c'est du solide ! Et gageons surtout que Kompany revienne à son meilleur niveau, parmi les Diables : sans quoi ce sera peau de balle question thunes à redistribuer malin... Certes, les primes via les Diables, en comparaison du salaire à City, c'est un pourcentage qui ne permettra pas à Vincent d'atteindre les cimes du renoncement chrétien, du sacrifice, de l'oblation. L'inverse eût bien sûr été plus grandiose, plus fun, plus compétiteur : Kompany annonçant qu'il reverse désormais aux bonnes oeuvres son salaire de City, et qu'il ne se démerdera plus qu'avec ce qu'il gagnera, éventuellement, via les Diables ! Wouaw, ça c'eût été le buzz et la toute grande classe ...mais bon : le petit pourcentage peut quand même devenir un joli magot. Et je ne reprocherai jamais à Kompany d'être moins catho que le pape, et plus riche que Job. Ça me fait penser que ces mecs richissimes grâce à leurs clubs devraient tous et toujours jouer gratos pour leur pays : sans quoi la patrie n'est qu'un vernis, un petit honneur de catégorie Z, une money-cerise sur le money-gâteau ! Surtout que certains deviennent riches en club grâce à la vitrine de l'équipe nationale, prenons par exemple notre Thomas Meunier. Lui aussi pourrait filer du pognon à des oeuvres, et pas un peu : ce devrait être la différence entre son salaire parisien d'aujourd'hui et son salaire brugeois d'hier, vu qu'il doit cette différence ... à Kompany ! Car sans la blessure ayant privé Vincent d'Euro, Toby Alderweireld serait resté à droite, Meunier n'aurait pas pu se montrer, et c'eût alors été Bernique-PSG au tarif qu'on sait ! Donc, si Kompany renonce maintenant au pognon des Diables, et si Meunier doit sa hausse salariale aux Diables et à Kompany, Meunier serait noble d'épouser les états d'âme de Kompany son bienfaiteur ! Là, comme c'est un début pour lui et qu'il manque peut-être d'idées pour dégotter une bonne oeuvre, je peux lui proposer de soutenir le développement du foot féminin dans sa province natale. Pourquoi pareille suggestion ? Hi, hi, mystère et surtout boule de gomme, vous comprendrez plus tard... Plus sérieux à propos du p'tit gars de Sainte-Ode : au PSG, va-t-il franchir un palier autre que salarial ? Sur base de son passé à Séville, on peut se dire qu'Unai Emery est un adepte des rotations : c'est une chance pour Meunier qui jouera des matches. De là à dire qu'il va supplanter Serge Aurier, un back droit phénoménal, à mon humble avis très supérieur ... faudra pour ça qu'Aurier continue d'être très con en dehors des pelouses : ce qui reste plausible, accroche-toi, Thomas ! Ex-buteur à Virton, Meunier est une énième preuve qu'en foot, il faut arrêter (leurre fréquent) de parler de défenseur de formation ! Si tu grimpes dans la hiérarchie, de plus techniciens que toi t'amèneront à redescendre sur l'échiquier, pour peu que tu aimes défendre : et avec le jeu devant toi, de l'espace pour reconstruire, tu t'avéreras meilleur là que le titulaire précédent. Pour l'instant, Meunier est back droit, c'est plus bas qu'attaquant, mais encore plus haut qu'arrière central. Avec son 1m90 et ses qualités, m'étonnerait pas que, s'il est barré par Aurier à droite, Meunier s'installe un jour dans l'axe de la défense parisienne. En supplantant David Luiz qui m'a toujours exaspéré. Puis en succédant un jour à Kompany chez les Diables ? Chiche. PAR BERNARD JEUNEJEAN