On le pressentait sans vraiment y croire. Les matches nous l'avaient montré de plus en plus fort, au sein d'une équipe de plus en plus dominatrice. Il y avait bien des signes, comme ce brassard de capitaine, ou sa présence dans le onze de base de la Premier League, à l'issue de la saison dernière. Il y avait aussi cette présélection pour le onze FIFA de l'année. Mais de là à l'imaginer trôner à la première place des meilleurs défenseurs du championnat anglais, il y a un pas qu'on n'osait pas franchir.
...

On le pressentait sans vraiment y croire. Les matches nous l'avaient montré de plus en plus fort, au sein d'une équipe de plus en plus dominatrice. Il y avait bien des signes, comme ce brassard de capitaine, ou sa présence dans le onze de base de la Premier League, à l'issue de la saison dernière. Il y avait aussi cette présélection pour le onze FIFA de l'année. Mais de là à l'imaginer trôner à la première place des meilleurs défenseurs du championnat anglais, il y a un pas qu'on n'osait pas franchir. Pourtant, c'est un véritable plébiscite qui ressort de notre sondage auprès de la plupart des rédactions d'outre-Manche. Sport/Foot Magazine a sondé les plus grands journaux anglais ( Daily Mail, Daily Telegraph, Daily Mirror, The Independent, Manchester Evening News, London Evening Standard), la vénérable BBC et un correspondant francophone en Angleterre pour connaître le meilleur défenseur du championnat anglais. Avec une idée derrière la tête, celle de voir apparaître Vincent Kompany dans le top 5. A chacun, nous avons posé la même question : " Pouvez-vous établir un top 5 des meilleurs défenseurs actuels de Premier League ? " sans jamais mentionner la finalité de notre article (un reportage sur l'importance de Kompany) afin d'éviter une quelconque orientation de leur vote. Et si nous avons pu constater la présence du Citizen dans ce top 5, nous avons été surpris par l'ampleur de sa victoire. Kompany a survolé ce sondage, étant le seul défenseur cité par tous les journalistes. Il devance le Serbe Nemanja Vidic, une valeur confirmée en Angleterre, de plus de 10 points. A eux deux, ils ont trusté toutes les premières places. Et voilà donc Vince The Prince sacré Roi d'Angleterre ! " La Premier League est pauvre en défenseurs et dans ce désert, seuls deux ou trois d'entre eux surnagent mais Kompany a conquis toute l'Angleterre ", explique Henry Winter, chef des sports au Daily Telegraph. " Cette première place a d'autant plus de valeur qu'elle sacre un joueur de Manchester City. Or, cette saison, pour attirer l'attention comme défenseur à Manchester City, il faut se lever tôt au milieu de l'armada offensive composée des David Silva, Edin Dzeko et autres Kun Aguero ", relève Mike Walters, journaliste au Daily Mirror. " Les gens parlent beaucoup du nombre de buts inscrits par City mais on ne peut sous-estimer la contribution de Kompany, qui s'escrime tous les matches à faire en sorte que City n'encaisse aucun but ", corrobore Chris Wheeler, journaliste au Daily Mail. Pourquoi l'international belge plaît-il autant outre-Manche ? " Quand on a le brassard de capitaine, c'est qu'on le mérite. Lui plus qu'un autre. Il ne l'a pas eu grâce à son CV ou son palmarès international. Il l'a obtenu car c'est un vrai leader, quelqu'un capable à la fois de servir de symbole mais aussi d'entraîner ses équipiers dans son sillage. Or, ce n'est pas facile de s'ériger en leader de l'équipe la plus chère de toute l'histoire de la Premier League, une formation dans laquelle les individualités priment ", continue Walters. " C'est un capitaine exemplaire ", ajoute son collègue John Cross. " Il fut aussi important dans la croissance de City et sa candidature au titre que n'importe lequel des attaquants achetés à prix d'or ", ajoute Rory Smith, journaliste à The Independent, " Sa nomination comme capitaine a clairement aidé à la création d'un esprit d'équipe. " " Sans des maillons comme Kompany, City serait une addition d'individualités ", poursuit Graham Chase de la BBC. Cependant, les qualités de Kompany vont au-delà de son rôle de capitaine et de son importance dans la croissance de City en forteresse imprenable. " C'est un joueur complet ", explique Cross. " C'est un roc, une base en défense, un superbe athlète ", ajoute Chris Bascombe du Daily Telegraph. " Il a tout ", résume Philippe Auclair, correspondant permanent en Angleterre pour la radio RMC et pour France Football. " C'est quelqu'un de très bon sur l'homme, intelligent dans le placement, qui a de la rigueur et sa présence dans le jeu aérien est remarquable, surtout pour un joueur dont ce n'était pas la force en arrivant en Angleterre. " " Il est consistant et très difficile à passer. En un contre un, il y a très peu de joueurs aussi bons ", ajoute Walters. " Il s'adapte à toute situation. C'est remarquable ", dit Simon Johnson du London Evening Standard. " L'année passée, il a érigé un mur défensif mais pouvait compter sur toute une équipe qui défendait très bien et très bas. Cette saison, City joue beaucoup plus haut et attaque énormément mais Kompany arrive à ce que cela ne se fasse pas au détriment de l'efficacité défensive. Il laisse très, très peu d'espaces aux attaquants et ses tacles sont effectués à la perfection. Toujours au bon moment. Même dans les moments chauds, il ne perd pas sa lucidité. " Et comble de la perfection pour un journaliste anglais, il est constant. " Cela va de soi, c'est le plus régulier en Angleterre. Peut-être pas le plus fort mais celui qui garde un très bon niveau à n'importe quel match ", reconnait Auclair. " Il fait très peu d'erreurs et c'est ce qu'on apprécie chez lui ", ajoute Bascombe. " Le fait qu'il ne panique presque jamais le pousse rarement à la faute ", continue Winter, " Il suffit de voir le match contre Liverpool. Il prend un carton jaune très tôt face à Luis Suarez mais il a réussi à gérer le reste de la rencontre face au joueur adverse le plus remuant. Un autre défenseur aurait ramassé un deuxième carton. " Pourtant, certains lui reconnaissent malgré tout quelques défauts. " Si j'ai choisi Vidic en première place, c'est parce qu'on a vu son importance lorsqu'il était blessé ", affirme Wheeler. " Depuis qu'il est revenu, 10 matches ont été joués. Vidic en a disputé six et United n'a encaissé qu'un but. Dans les quatre autres rencontres, Manchester en a pris 10 ! Il est à son apogée, malgré les blessures, alors que Kompany n'y est pas encore. D'ailleurs, pour moi, il était encore plus fort la saison dernière. Son exclusion face à Wolverhampton, après avoir concédé un penalty le prouve. "" Vidic est un défenseur exceptionnel ", ajoute Winter. " Regardez son duo avec Rio Ferdinand lors de la saison 2008-2009 qui a débouché sur le titre. Ils ont été le chercher à eux deux ! Le Kompany actuel n'a pas encore l'impact des Ferdinand et Vidic de l'époque. Il n'arrive pas non plus au niveau du John Terry d'il y a quelques années. Quand cela allait mal pour leur formation, ces joueurs sonnaient la charge et savaient emmener avec eux toute l'équipe. Kompany y arrivera tout doucement. " " Le meilleur défenseur reste Vidic. Il est calme, dur sur l'homme et toujours bien positionné ", reconnaît Simon Rice, journaliste à The Independent. " Ceux qui ont choisi Vidic en numéro un restent sur ce qu'ils ont vu ces dernières saisons ", nuance pourtant Smith, " Pendant quatre ans, il a été le meilleur arrière. Sans concurrent. Mais, à l'image d'United, il ne dégage pas le même air d'invincibilité que celui qu'il pouvait montrer à son sommet. Les blessures l'ont quelque peu fragilisé. " " Pour moi, Vidic m'a paru très juste, cette saison ", affirme également Auclair. " A l'image d'un Ferdinand, sur la pente descendante. Et que dire de Terry, généralement catastrophique, comme son compère de Chesea, David Luiz. " Reste désormais à Kompany à répercuter ce statut de meilleur défenseur du meilleur championnat du monde sur l'équipe nationale. " Les Diables Rouges demeurent un mystère pour moi ", s'interroge Auclair. " D'autant plus qu'avec Thomas Vermaelen aux côtés de Kompany, il n'y a pas photo, la Belgique possède le meilleur axe central d'Europe. A la rigueur de Kompany, Vermaelen apporterait un certain dynamisme. Pourquoi le mettre à gauche ? " Si Kompany écrase notre sondage, un autre joueur belge apparait dans le top 10 : Vermaelen. " Et encore, c'est parce qu'il revient de blessure que je ne le place pas plus haut ", dit Auclair. " J'attends de le voir à l'£uvre à plus long terme. Mais son retour a déjà fait un bien énorme à la défense d'Arsenal. Tout le monde vous dira qu'en pleine possession de ses moyens, Vermaelen fait partie des trois meilleurs centraux de Premier League. Par rapport à Kompany, je dirais qu'il est plus entreprenant, plus impétueux. " " C'est un joueur-clé d'Arsenal mais il est trop souvent blessé. On espère le voir plus souvent à l'£uvre ", ajoute Bascombe. " Arsenal apparaît transfiguré quand il joue ", conclut Smith, " Laurent Koscielny s'est beaucoup amélioré mais c'est Vermaelen le leader, à la fois en paroles et en actes. Quand il est absent, la défense semble perdue. " PAR STÉPHANE VANDE VELDE - PHOTOS: IMAGEGLOBESi Kompany écrase le classement, Thomas Vermaelen apparaît à la 9e place. " Même dans les moments chauds, Kompany ne perd pas sa lucidité. "