Ne cherchez pas le Week-end Sportif dans la programmation télé de La Une, ce 7 janvier. Le rendez-vous dominical est remplacé par un épisode de En terrain inconnu de 52 minutes. D'une part, Kody ira à la découverte d'une discipline que le public découvrira le jour de diffusion. " Dans Le Grand Cactus, il interprète un sketch préparé ", précise Frank Peterkenne. " Ici, il était dans l'improvisation et il s'est révélé t...

Ne cherchez pas le Week-end Sportif dans la programmation télé de La Une, ce 7 janvier. Le rendez-vous dominical est remplacé par un épisode de En terrain inconnu de 52 minutes. D'une part, Kody ira à la découverte d'une discipline que le public découvrira le jour de diffusion. " Dans Le Grand Cactus, il interprète un sketch préparé ", précise Frank Peterkenne. " Ici, il était dans l'improvisation et il s'est révélé très drôle. C'est une chance car le tournage a été plus long que d'habitude. L'initiation a pris davantage de temps et deux jours de captation ont été nécessaires. " D'autre part, anniversaire oblige, les meilleurs moments de la quarantaine d'épisodes déjà tournés seront proposés. " Manu Debiève s'est replongé dans les meilleurs sujets et les invités marquants pour isoler les séquences insolites. A la fin de chaque numéro, j'ai l'habitude de défier l'invité et on a fait le compte du nombre de fois où je l'ai emporté et du nombre de fois où j'ai été battu. " Un anniversaire symbolique pour une émission qui s'est installée discrètement dans la grille horaire de la RTBF et qui a contribué à mettre en lumière de manière originale des disciplines souvent moins médiatisées. " L'audience tourne autour de 70/80.000 personnes, ce qui est pas mal pour un programme qui prend place en 3e partie de soirée. Le chiffre est plus important si tient compte des rediffusions. Au cours du dernier Mondial, un des épisodes est même grimpé jusqu'à 350.000 ! L'avantage de En terrain inconnu, c'est qu'il est intemporel. Lors de la finale de Coupe Davis, la RTBF a reproposé les émissions sur Steve Darcis et Joachim Gérard. " Plusieurs tournages sont encore prévus d'ici juin et la Coupe du Monde. Après, l'émission devrait tirer peu à peu sa révérence. " Je dois en discuter avec Michel Lecomte. C'est déjà exceptionnel d'avoir duré aussi longtemps. J'ai encore 10-15 disciplines en réserve. Mais les contraintes de production ne sont pas toujours simples. Il faut combiner plusieurs agendas : celui de l'invité, du club qui nous reçoit, des équipes de production et le mien. Pas évident. "