Dans son autobiographie, Michael Owen déclare que la période la plus sombre de sa carrière reste celle passée en équipe nationale sous les ordres de Kevin Keegan, alors sélectionneur. " Pour la première fois, j'ai douté de mes aptitudes footballistiques car il ne m'appréciait pas ". Et qui est le nouveau manager de Newcastle United ? Kevin Keegan, qui a effectué ses débuts samedi sur un maigre nul blanc et joue à Arsenal la semaine prochaine, en FA Cup.
...

Dans son autobiographie, Michael Owen déclare que la période la plus sombre de sa carrière reste celle passée en équipe nationale sous les ordres de Kevin Keegan, alors sélectionneur. " Pour la première fois, j'ai douté de mes aptitudes footballistiques car il ne m'appréciait pas ". Et qui est le nouveau manager de Newcastle United ? Kevin Keegan, qui a effectué ses débuts samedi sur un maigre nul blanc et joue à Arsenal la semaine prochaine, en FA Cup. Owen doit être le seul à n'avoir pas jubilé quand on a appris la nouvelle. Les supporters, eux, exultent, même si Keegan a surtout appelé à la patience. Même Alan Shearer est prêt à discuter d'un rôle dans le management si Keegan le souhaite. Les deux hommes vont bientôt se rencontrer à ce propos. D'où vient cet amour réciproque ? Il remonte aux années où Keegan jouait encore. A l'automne de sa carrière, il a évolué deux ans pour les Magpies. Deux ans et 78 matches, durant lesquels il a marqué 48 buts et aidé l'équipe à s'extirper de la D2. Au terme de son ultime match, il a quitté le stade en hélicoptère, toujours revêtu de son maillot et applaudi par les supporters. Après une brève aventure australienne, Keegan a pris sa pension en Espagne. Newcastle est allé l'y rechercher huit ans plus tard. Il a entraîné le club pendant cinq ans. Il a connu son apogée en 1995-1996 : Newcastle comptait douze unités d'avance sur Manchester United. Le titre semblait à sa portée mais Newcastle s'effondra. C'était le début de la fin : en janvier 1997, Keegan a démissionné. Plus tard, Keegan a promu Fulham et Manchester City dès sa première saison mais chaque fois, il a démissionné, comme d'ailleurs en équipe nationale, suite à une défaite contre l'Allemagne, à l'occasion du dernier match au vieux stade de Wembley. Il a été honnête : sélectionneur, il n'avait pas été suffisant, de son propre aveu. Keegan a une dizaine de jours pour renforcer l'équipe. Cet aspect a évidemment constitué la base de ses succès. Il n'est pas exclu qu'il attire des noms connus mais après une retraite de trois ans, est-il encore dans le coup ? Officiellement, il travaillait à l'école de football Soccer Circus de Glasgow. LASSANA DIARRA (22 ans) quitte Arsenal pour Portsmouth, où il a signé un contrat de trois ans. Le médian français, qui espère être repris pour l'EURO, en est à son troisième club anglais, puisqu'il était à Chelsea la saison passée. Il n'a guère joué dans les deux clubs londoniens. Par ailleurs, la Ville a rejeté le projet de Portsmouth, qui voulait ériger en dehors de la ville un complexe d'entraînement doté de onze terrains. L'emplacement est en zone verte. HAVANT AND WATERLOOVILLE. L'équipe amateur de la Conference South, l'équivalent d'une D6, a éliminé Swansea de la FA Cup et se rend samedi à... Liverpool. Le voyage sera d'autant plus spécial que la Fédération met à la disposition du club le car de l'équipe nationale anglaise, en guise de récompense. BRANISLAC IVANOVIC, un défenseur serbe polyvalent de 23 ans, quitte le Lokomotiv Moscou pour Chelsea. La FA a infligé une amende de 60.000 euros au club londonien, suite au comportement de ses joueurs contre Derby County. Michael Essien avait été exclu, ce qui avait déclenché des bagarres. Le club avait déjà été sanctionné de 45.000 euros la saison passée pour des faits similaires lors de la visite de Manchester United. JAMES MCFADDEN (24 ans), un avant écossais, quitte Everton pour Birmingham, qui a déboursé 7,5 millions d'euros. McFadden est une vieille connaissance du coach, AlexMcLeish. ÉMILE MPENZA n'a pas été repris par Manchester City face à West Ham. Il souffre toujours des ischio-jambiers. MARTIN LAURSEN (30 ans) rempile pour deux ans à Aston Villa. PETER T'KINT