Go to Cactu(rs), c'est le prolongement de ce que vous faisiez déjà à l'Euro...
...

Go to Cactu(rs), c'est le prolongement de ce que vous faisiez déjà à l'Euro... Oui, c'est une manière de préparer le Mondial. Jérôme de Warzée ne participe plus à La Tribune mais je le chauffe régulièrement pour qu'on refasse un duo. En attendant, on a eu l'idée de cette séquence au Grand Cactus. Elle nous permet de rebondir sur l'actualité, qui va s'intensifier d'ici juin. J'ai beaucoup évolué dans le doublage, notamment avec la parodie de Jardins et loisirs. Dans Go to Cactu(rs), chaque Diable a une personnalité récurrente. Witsel est le gars qui a des problèmes d'argent, Nainggolan le joueur qui fume et se drogue, Henry l'attaquant qui marque de la main, etc. J'espère qu'on pourra prolonger le concept au Mondial, le jour où les Diables jouent. Je suis très heureux du succès et des retours. Quand on observe les statistiques et les commentaires, on se rend compte que les vidéos sont beaucoup vues en France. Normal : plusieurs joueurs (Michy Batshuayi, ...) y ont évolué. Vous n'hésitez pas y aller fort, comme avec Nainggolan qui réclame de la drogue ou Batshuayi une prostituée... Le public connaît Kiki le supporter partial, qui marque les esprits par sa bonhomie. Ici, c'est brut et cynique, avec des sujets comme la drogue, l'argent, les putes... Mais je pense que c'est parce que c'est tellement gros que les gens adhèrent. Nous n'avons pas reçu de commentaires négatifs. Je sais que Meunier et Witsel ont bien aimé. A l'Euro, vous aviez sorti une chanson : On va gagner. Vous pensez quoi de la polémique Damso ? Je suis curieux d'entendre son titre. Si j'ai bien suivi, c'est un choix des joueurs, dont les goûts penchent plus vers le RnB. Damso a d'ailleurs été présenté par Meunier et Hazard. Je comprends que cet artiste soit écouté par des footballeurs âgés d'une vingtaine d'années. Mais un hymne est créé pour les supporters, pas pour les joueurs. Stromae était déjà une mauvaise idée. Damso ne parlera pas au grand public. Son titre est censé être diffusé dans les cafés, lors des écrans géants, etc. pour mettre l'ambiance. On peut le trouver ringard mais le Grand Jojo remplissait cette mission. Vous planchez sur quelque chose ? Oui, toujours en collaboration avec Jean-Luc Fonck. Un titre populaire et rassembleur, avec plusieurs degrés de lecture.