Un Euro, c'est plus ou moins marrant que la Pro League ?

C'est plus excitant. Kiki est derrière le Standard mais Martin Charlier supporte l'équipe nationale. En 1984, j'étais trop jeune et 2000 a été un fiasco. Je sens du stress mais c'est typiquement belge. En 2014, on se rendait au Brésil avec une équipe complète et le plein d'ambitions. Ici, on a un rang à tenir, on craint de ne pas passer le premier tour, on spécule car on sait qu'il y a régulièrement des favoris éliminés plus tôt que pré...

C'est plus excitant. Kiki est derrière le Standard mais Martin Charlier supporte l'équipe nationale. En 1984, j'étais trop jeune et 2000 a été un fiasco. Je sens du stress mais c'est typiquement belge. En 2014, on se rendait au Brésil avec une équipe complète et le plein d'ambitions. Ici, on a un rang à tenir, on craint de ne pas passer le premier tour, on spécule car on sait qu'il y a régulièrement des favoris éliminés plus tôt que prévus...Mais je suis serein. On va gagner, comme je le clame dans ma chanson ! (il rit) Je n'y ai pas vraiment pensé. Il y a deux ans, on s'était laissé porter par les événements. Je me vois bien au Stade de France, soulever la Coupe avec les joueurs et chanter devant David Guetta qui n'aurait pas le droit de l'ouvrir ! (il rit) Jérôme de Warzée et moi avons beaucoup discuté de ce que nous voulions proposer durant l'émission. Je me suis arrangé pour amener du public en plateau car avoir des spectateurs bruyants qui mettent le feu est important pour l'ambiance des sketches. A la Coupe du Monde, on avait vraiment senti la différence à partir de l'élimination des Diables. Tout semblait divisé par dix. Remplir le studio était plus difficile, les gens venaient en habits de ville plutôt qu'en maillot, etc. On a l'impression que le public ne pardonnerait pas une élimination avant la demi-finale. Même un quart ne serait pas suffisant car c'est à ce stade que notre mondial s'est achevé. Exact ! L'idée était de jouer sur la mauvaise foi du supporter et de dire que seules des magouilles pourraient empêcher les Belges de triompher. Mais je ne compte pas me reconvertir en chanteur, hein ! J'avais un projet pour 2014 avec Jean-Luc Fonck, avec qui j'ai eu un coup de foudre artistique. Mais le Grand Jojo a sorti un titre, même si c'était une copie de ce qu'il avait déjà proposé. Jean-Luc ne voulait pas marcher sur ses plates-bandes car il s'entend bien avec lui. J'ai toujours aimé chanter et j'ai joué de la batterie et du piano. Quand j'étais gamin, je voulais faire Grand Jojo comme métier. Je pensais que c'était une école (il rit). PAR SIMON BARZYCZAK" J'irais bien lever la Coupe avec les joueurs et chanter devant David Guetta " - KIKI L'INNOCENT