La valeur marchande de Keylor Navas n'a jamais été aussi élevée qu'en 2016. Deux ans après avoir livré une excellente Coupe du monde au Brésil avec le Costa Rica et avoir été transféré de Levante au Real Madrid, il valait 20 millions d'euros. Il venait de remporter la première d'une série de trois Ligues des Champions et était titulaire. Aujourd'hui, à 33 ans, Transfermarkt estime q...

La valeur marchande de Keylor Navas n'a jamais été aussi élevée qu'en 2016. Deux ans après avoir livré une excellente Coupe du monde au Brésil avec le Costa Rica et avoir été transféré de Levante au Real Madrid, il valait 20 millions d'euros. Il venait de remporter la première d'une série de trois Ligues des Champions et était titulaire. Aujourd'hui, à 33 ans, Transfermarkt estime qu'il ne vaut plus que 10 millions. Depuis le début de la saison, il joue au PSG, avec qui il va tenter d'éliminer Dortmund en Ligue des Champions. Mais que sa valeur marchande ait baissé ou non, pour le journal hondurien Diez, il reste le meilleur joueur d'Amérique centrale. C'est la troisième fois en quatre ans qu'il remporte ce trophée. Il faut dire qu'il n'a guère de concurrence. Les joueurs mexicains n'entrent pas en ligne de compte pour ce referendum qui se limite au Honduras, au Salvador, au Costa Rica, etc. Navas y est un peu le borgne au royaume des aveugles. La saison dernière, un autre site internet avait classé les candidats selon leur valeur marchande. Le deuxième derrière Navas était... Andy Najar. Certes, il est connu chez nous. Mais peut-on dire que c'est une star ? Pire : lorsque les journalistes de cette région ont élu le meilleur joueur de tous les temps, Navas s'est classé deuxième, loin derrière Jorge González, un joueur du Salvador mieux connu sous le pseudonyme de Mágico. Après la Coupe du monde 1982 en Espagne, il aurait dû rejoindre l'Atlético Madrid mais il a fini par atterrir à Cadix, en D2. Il y a découvert la vie nocturne mais a tout de même conservé suffisamment d'énergie pour inscrire de nombreux buts. A un point tel que le FC Barcelone s'est intéressé à lui. Le transfert a fini par échouer lorsque, après avoir raté son avion, il s'est retrouvé au lit avec une fille. L'affaire a été découverte suite à une alerte à la bombe. Mais les images de l'époque prouvent que c'était un bon joueur.