Tottenham est une des révélations de ce début de saison, avec Middlesbrough. Les Spurs seraient même leaders s'ils n'avaient laissé filer un avantage de deux buts en 22 minutes face à Fulham. Le Français Legwinski a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu. Robbie Keane s'est rongé les sangs depuis le banc. L'onéreux transfert estival - Tottenham a déboursé dix millions d'euros pour le footballeur de Leeds - n'est pas encore en forme, aux yeux du manager ...

Tottenham est une des révélations de ce début de saison, avec Middlesbrough. Les Spurs seraient même leaders s'ils n'avaient laissé filer un avantage de deux buts en 22 minutes face à Fulham. Le Français Legwinski a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu. Robbie Keane s'est rongé les sangs depuis le banc. L'onéreux transfert estival - Tottenham a déboursé dix millions d'euros pour le footballeur de Leeds - n'est pas encore en forme, aux yeux du manager Glenn Hoddle. Keane a entamé sa carrière à Wolverhampton, où il a rapidement trouvé le chemin du but. Manchester United et Aston Villa se sont intéressés à lui mais GordonStrachan a attiré Keane à Coventry. A 19 ans, il coûtait déjà ce que vient de payer Tottenham. Aux yeux d' AlexFerguson, il s'agissait d'un montant ridicule mais Keane a répondu sur le terrain, en assurant le maintien de Coventry. Les Blues n'ont pas profité longtemps de lui car l'Inter a proposé le double de son indemnité de transfert. D'un coup, Keane était devenu une vedette. Il n'a pas été chéri longtemps. L'Inter a été éliminé de la Ligue des Champions par les Suédois d'Helsingborgs, et Keane, titulaire lors de ces deux matches fatals, en a payé les pots cassés. L'entraîneur, Lippi, l'a écarté et le coûteux attaquant n'a même plus atteint le banc. Il a tenu le coup six mois. Leeds l'a loué, il a impressionné en championnat, aux côtés de Mark Viduka, mais en Coupe d'Europe, notamment contre Anderlecht, il n'était pas qualifié. L'été suivant, David O'Leary a conclu un transfert définitif. Las, sa vedette n'a pas recouvré son assurance et la saison passée, il a complètement disparu de la scène. On a réuni le duo Viduka- Smith et l'arrivée surprenante de Robbie Fowler a fait reculer l'international irlandais d'un cran supplémentaire. Heureusement, les matches internationaux lui ont apporté plus de satisfactions. Les qualifications pour le Japon ont été un succès et suite à la dispute entre son homonyme Roy Keane et le sélectionneur Mick McCarthy, Robbie Keane a même obtenu plus de responsabilités. Il a été un des meilleurs Irlandais pendant le Mondial. Quand Leeds, en proie à des problèmes financiers, a dû se résoudre à vendre des joueurs, tout le monde a cru qu'il allait recevoir une nouvelle chance au top. Les vrais clubs de l'élite ne se sont pas intéressés à lui. Deux clubs se sont manifestés à Elland Road : Sunderland et Tottenham. Keane a préféré les Spurs, car Glenn Hoddle prône un football offensif censé lui convenir et parce que ses partenaires d'attaque, Ferdinand et Sheringham, sont suffisamment âgés pour lui laisser des chances de jouer. (P. T' Kint)