PARCOURS

Lorsqu'il a rejoint l'élite il y a deux ans, Eupen n'a engagé que trois footballeurs, dont un troisième gardien et un joueur à la retraite depuis un an. Il a eu de plus en plus de mal à faire ses devoirs. Sur les dix transferts entrants du dernier mercato estival, huit sont déjà partis, après une saison pénible, marquée par de nombreux remous internes.
...

Lorsqu'il a rejoint l'élite il y a deux ans, Eupen n'a engagé que trois footballeurs, dont un troisième gardien et un joueur à la retraite depuis un an. Il a eu de plus en plus de mal à faire ses devoirs. Sur les dix transferts entrants du dernier mercato estival, huit sont déjà partis, après une saison pénible, marquée par de nombreux remous internes. Cet été, Eupen a enrôlé treize joueurs mais ils n'ont pu aider le KAS à mieux sortir des starting-blocks, même si le club vient de prendre un 6 sur 6. Le principal succès est sans doute d'avoir conservé le gardien Van Crombrugge, qui a fini par s'accommoder d'une nouvelle saison de lutte pour le maintien. Après un début de campagne raté, Eupen a transféré des joueurs costauds : le défenseur international iranien Pouraliganji (26), le défenseur belge de 18 ans Bushiri (1,87 mètre, ex-KVO) et l'avant français de 20 ans Essende (1,92 mètre, ex-PSG). Le club a trouvé en Fall l'attaquant véloce qui lui permettra de miser sur une transition rapide. Il a surtout cherché des joueurs expérimentés et dotés d'un bon bagage, au détriment de l'éclosion des talents d'Aspire, qui pourraient débarquer en janvier. Au rayon départs, il y a, comme prévu, Wagué, la révélation du Mondial, le deuxième joueur d'Aspire après Henry Onyekuru à s'être servi d'Eupen comme tremplin, et le meilleur buteur de l'année dernière, Leye, qui entretenait des relations difficiles avec l'entraîneur et qui est parti à Mouscron.Pouraliganji (Al Sadd, Qat) , Essende (PSG, Fra) , Bushiri (KV Ostende) , Marreh (Watford FC, Eng) , Fall (SC Charleroi) .Peybernes (FC Lorient, Fra) , Leye (fin de contrat) , Wague (Barcelone, Esp) , Raspentino (fin de contrat) .- Il ne reste que huit des 25 joueurs qui ont effectué leurs débuts en D1 avec Eupen il y a deux ans. - Lors de la montée, plus d'un joueur sur deux était issu de l'Aspire Academy, le centre de formation de Doha (13 sur 25). En janvier, Wagué et Gnaka s'y sont ajoutés mais Kenne, victime de soucis cardiaques, a dû arrêter. Le pourcentage est retombé à 30 % (neuf sur 30). - Le pourcentage de Belges est resté similaire, de six sur 25 il y a deux ans à neuf sur 30. Neuf joueurs sont nés en Afrique. L'Océanie est le seul continent non représenté à Eupen, qui recense 14 nationalités. - Le capitaine Luis Garcia a suivi les cours d'entraîneur pour professionnels en Espagne, à l'issue de la saison, et le 20 juin, il a obtenu son diplôme UEFA A, comme ses camarades de classe Xabi Alonso et Raul, mais il a décidé de jouer une saison de plus. - Eupen a enrôlé le défenseur iranien Morteza Pouraliganji, titulaire dans tous les matches de son équipe nationale durant le récent Mondial.