Leur avis

Nous voulions avant tout conserver les joueurs sous contrat et nous y sommes parvenus. Nous sommes satisfaits de nos achats. Nous cherchons des jeunes sur lesquels compter à l'avenir. Jérôme a ce profil. Il a déjà montré de belles choses et il a l'occasion de progresser à son rythme chez nous. Himmelmann est un gardien chevronné, en concurrence avec Nuredeen, qui commet des erreurs de temps en temps comme tous les jeunes, mais nous le savons. Il doit maintenant acquérir plus de régularité.
...

Nous voulions avant tout conserver les joueurs sous contrat et nous y sommes parvenus. Nous sommes satisfaits de nos achats. Nous cherchons des jeunes sur lesquels compter à l'avenir. Jérôme a ce profil. Il a déjà montré de belles choses et il a l'occasion de progresser à son rythme chez nous. Himmelmann est un gardien chevronné, en concurrence avec Nuredeen, qui commet des erreurs de temps en temps comme tous les jeunes, mais nous le savons. Il doit maintenant acquérir plus de régularité. Notre première mission était d'épargner 30% sur le budget. Il n'était donc pas question d'engager des joueurs dont nous n'avions pas besoin. Tous les postes sont bien occupés et nous sommes donc satisfaits du mercato estival, puisque nous avons conservé notre équipe tout en économisant. Cet hiver, comme en été, nous allons attendre de voir s'il y a un intérêt concret pour certains de nos joueurs. Si personne ne s'en va, nous n'allons pas enrôler deux ou trois joueurs. En ce qui nous concerne, personne ne doit partir en janvier. L'été dernier, Eupen a réalisé ses meilleures affaires en conservant les joueurs sous contrat. Ce n'était pas évident, puisque Doha avait réduit le budget de 30%. Jusqu'au dernier jour du mercato, Eupen a tenu compte du départ d'un ou plusieurs piliers, mais l'avant bosnien Prevljak a annoncé qu'il restait, aussitôt imité par le défenseur Agbadou et l'attaquant Ngoy. Le Standard n'était disposé à verser que 750.000 euros pour son meneur, StefPeeters, soit le montant payé un an plus tôt par les Pandas au Cercle. Le club des Cantons de l'Est s'en est tenu au prix initialement demandé: un million, pas un euro de moins. Seuls des joueurs en fin de contrat, comme Adriano, ou loués, comme Musona, sont finalement partis. Le club a aussi prêté les jeunes Matthys, Libert et Aziz au MVV-Maastricht, pensionnaire de D2 néerlandaise. C'est là qu'Eupen a effectué son seul transfert entrant, le médian JérômeDéom (22 ans), qui y avait disputé 37 matches la saison passée, avec un bilan de trois buts et huit assists. Il doit toutefois se contenter d'un rôle de second plan: jusqu'à la semaine dernière, il a été titularisé trois fois et est entré au jeu à onze reprises, sans fournir de but ni d'assist. Suite au départ des gardiens DeWolf et Defourny, Eupen a proposé un nouveau contrat à l'Allemand RobinHimmelmann, enrôlé en janvier, mais réserve depuis lors. Cette saison, il est en concurrence avec AbdulNurudeen et a déjà défendu le but eupenois à sept reprises.